Angers SCO. El Melali décisif, Lopy toujours aussi précieux... les notes face à Rodez

Maine et LoireSports

Menés dès les premières minutes de jeu, les angevins ont longtemps couru après le score. Joseph Lopy d'abord, puis Farid El Melali sont venus offrir au SCO une dixième victoire à domicile, un record. Avec ce succès, Angers retrouve son fauteuil de leader de Ligue 2 (2-1).

4 février 2024 à 12h21 - Modifié : 4 février 2024 à 12h21 par Nino Bourge-Maldinez

Farid El Melali a inscrit sa sixième réalisation de la saison pour offrir la victoire au SCO
Farid El Melali a inscrit sa sixième réalisation de la saison pour offrir la victoire au SCO
Crédit : Angers SCO

Privé d’Himad Abdelli et Cédric Hountondji, c’est un SCO une fois de plus remanié qui se présentait ce soir à Raymond Kopa. A l’instar du match de lundi soir, les hommes d’Alexandre Dujeux ont péché devant le but et ce, d’entrée de rencontre. Une balle perdue dans la défense aveyronnaise offrait à Lepaul et El Melali une belle occasion… manquée. Sur l’action qui suit, Florent Hanin était pris de vitesse par Andréas Hountondji et Kylian Corredor, comme à l’aller, venait couper ce ballon pour venir cueillir à blanc des angevins en difficulté. Une première mi-temps morne ponctuée par les actes manqués des deux formations se dessinait alors. Poussés par leur public, les angevins poussaient pour revenir dans cette partie en fin de première mi-temps. La défense du RAF, surprise par un centre lobé de Florent Hanin, ne pouvait que regarder Joseph Lopy égaliser de la tête, juste avant le retour aux vestiaires. 

Chahutés au cours des quarante cinq premières minutes de jeu, les angevins étaient bien décidés à poursuivre leur série à domicile et par la même occasion, reprendre leur fauteuil de leader. Une perte de balle au milieu du terrain profitait à Esteban Lepaul qui, après s’être excentré sur le côté, adressait un centre parfait au point de pénalty pour la reprise de volée de Farid El Melali. L’algérien signait sa sixième réalisation de la saison pour donner l’avantage aux siens. Un avantage que le SCO, désormais “une vraie équipe de Ligue 2” selon les mots de Didier Santini, entraîneur de Rodez, réussira à conserver, dans la difficulté. 

Avec ce dixième succès à domicile, les hommes d’Alexandre Dujeux retrouvent la tête de cette Ligue 2 et comptent deux points d’avance sur leur poursuivant et prochain adversaire : Auxerre.

 

Les notes : 

ZINGA (6) : Zinga, battu, n'a pas pu empêcher le RAF d’ouvrir le score d’entrée de jeu. Peu sollicité dans cette partie, il aura sû s’imposer dans les airs et faire les arrêts nécessaires pour permettre aux siens de l’emporter. 

VALERY (6) : Souvent critiqué, Yan Valéry aura une fois de plus montré qu’il est un joueur qui compte dans une équipe qui gagne. A contre temps en début de partie, il s’est ensuite libéré, a permis aux siens de se créer des occasions tout en étant solide défensivement, une bonne performance. 

BAMBA (6) : En l’absence de Cédric Hountondji, Abdoulaye Bamba a tenu son rang. Fautif à Bordeaux, il a été précieux une fois de plus pour son équipe. Bien placé, bon dans les duels aériens et précieux dans les sorties de balles, une nouvelle bonne performance. 

LEFORT (6) : Placé dans l’axe, Jordan Lefort a montré une fois de plus sa versatilité. Bien que pris à revers sur le premier but, il s’est ensuite montré un élément important dans une défense qui a tenu bon face aux assauts aveyronnais. Une bonne performance

HANIN (4,5) : Pris à revers d’entrée de jeu, Florent Hanin paie son manque de temps de jeu. En difficulté dans son couloir, il n’a pas eu l’apport escompté. Passeur décisif pour Lopy, il livre une performance neutre dans l’ensemble.

CAPELLE (5) : Pierrick Capelle a été fidèle à lui-même. Constant dans le pressing, important dans les sorties de balles et dans la projection offensive jusqu’à sa sortie à la soixante dixième minute de jeu, il livre une bonne performance. Il a été remplacé par Zinedine Ould-Khaled

LOPY (6,5) : Son absence s’était faite ressentir à Bordeaux, et sa présence s’est ressentie ce soir. Serein défensivement, précieux dans le pressing, le placement et la projection offensive, il s’est même mué en buteur pour égaliser de la tête. Une nouvelle très bonne performance du milieu angevin. 

RAOLISOA (6) : En délicatesse en tant que latéral, Lilian Raolisoa, désormais placé au milieu, a redressé la barre. Généreux dans les courses, précieux défensivement et offensivement, il a été l’un des grands artisans de cette victoire. Il a cédé sa place à Sidiki Chérif à la 80e.

EL MELALI (7) : Il est sans l’ombre d’un doute l’homme en forme du côté du SCO. Replacé en deuxième attaquant, Farid El Melali a été le bon complément d’Esteban Lepaul. A l’origine de bon nombre d’actions puis buteur, il est l’homme du match. Il est sorti sous les applaudissements de Raymond Kopa, remplacé par Adrien Hunou à la 80e. 

FERHAT (5) : Placé en numéro dix pour démarrer cette rencontre, puis de retour dans son couloir, Zinédine Ferhat a livré une performance assez neutre. A l’origine de quelques occasions en attaque, constant dans la couverture de son couloir, un match de bonne facture dans l’ensemble.

LEPAUL (6) : Pour sa première titularisation en Ligue 2, Esteban Lepaul a répondu aux attentes. Précieux dans le pressing, dans les efforts défensifs et intelligent dans ses déplacements offensifs, il s’est mué en passeur pour El Melali, une performance prometteuse. Il a cédé sa place à Ibrahima Niane après l’heure de jeu.