Angers SCO. Gérald Baticle: "Un nouveau gardien pour assurer la deuxième partie de saison"

Sports 

5 janvier 2022 à 16h32 - Modifié : 5 janvier 2022 à 17h17 par Charles Dubré-Beduneau

De retour à La Baumette ce mercredi 5 janvier après plusieurs jours d'isolement, Gérald Baticle a fait le point sur la situation de son groupe. Après le départ surprise de Paul Bernardoni, il a évoqué l'arrivée possible (et sans doute rapidement) d'un nouveau gardien.

Gérald Baticle était de retour à La Baumette ce mercredi 5 janvier après plusieurs jours d'isolement
Gérald Baticle était de retour à La Baumette ce mercredi 5 janvier après plusieurs jours d'isolement
Crédit: Angers SCO

Alors que les joueurs du Sco qui avaient été contaminés par le Covid sortent peu à peu de leur isolement, l'entraîneur Gérald Baticle a lui aussi fait son retour à La Baumette ce mercredi. "On ne s'attendait pas à être touché à ce point. On s'adapte, mais c'est assez complexe. On a cette petite incertitude de comment on se réathlétise après le Covid, c'est très individuel je pense. Les joueurs qui ont eu des symptômes n'ont pas du tout fait de sport, ceux qui n'en ont pas eu ont pu se défouler chez eux ou dans leur jardin s'ils en avaient la possibilité. On travaille beaucoup par groupes, pas de niveau mais d'état physique. On a  quatre groupes pour l'instant, en espérant que ceux qui ont repris plus tard rattrapent les autres et qu'on aura tout le monde non seulement au même niveau de forme mais opérationnel et à 100% dès notre premier match à Lorient (dimanche 16 janvier)." Mais ce match pourrait aussi être menacé car l'équipe de Lorient est à son tour touchée par cette 5e vague, avec pas moins de douze joueurs positifs !

Gérald Baticle évoque la reprise après l'isolement

 

"Paul avait envie de partir"

Gérald Baticle est aussi revenu sur le départ surprise de Paul Bernardoni, prêté à Saint-Etienne jusqu'à la fin de la saison, et en a profité pour annonce l'arrivée prochaine d'un nouveau gardien. « Pour qu’il y ait un départ, il faut qu’il y ait trois parties qui tombent d’accord : le joueur, le club qui demande le joueur et nous. C’est ce qu’il s’est passé. Si Paul est parti, c’est parce qu’il avait envie de partir. Le club avait une possibilité de faire des économies et s’y retrouve sportivement car Danijel (Petkovic) a montré de belles choses pendant la période où il a joué ce qui nous permet, avec la venue d'un nouveau gardien, de pouvoir assurer la deuxième partie de saison. »

L’entraîneur angevin a aussi indiqué que les économies des salaires de Thioub et Bernardoni allaient permettre au Sco « de qualifier d’éventuels nouveaux joueurs » . Le premier devrait être, comme prévu, Nabil Bentaleb. « Ça devrait arriver très vite », confirme Baticle : « il est en plein cœur de sa carrière, on connaît son potentiel, il l’a montré et démontré. Il fallait juste se remettre à niveau sur le plan athlétique et que l’espace s’ouvre pour lui. C’est le cas. »

 

Gérald Baticle évoque le départ de Paul Bernardoni