La DNCG ne prend pas de nouvelles mesures contre Angers SCO

Sports 

25 novembre 2021 à 17h47 - Modifié : 25 novembre 2021 à 18h23 par Charles Dubré-Beduneau

Ce jeudi 25 novembre, le Sco a été reçu par la DNCG pour évoquer la gestion de son budget 2021-2022. Le gendarme financier du foot français maintient l'encadrement de la masse salariale et des indemnités de transferts mais n'a pas pris de mesures supplémentaires.

Angers Sco
La DNCG a finalement validé le projet de Saïd Chabane ce jeudi 25 novembre.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

À la veille de son déplacement à Lens pour le compte de la 15e journée de Ligue 1 vendredi 26 novembre (21h), les dirigeants du Sco ont été reçus par la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) dans le cadre du suivi financier du club. Pour rappel, le gendarme financier du foot français avait  rétrogradé administrativement le club angevin en Ligue 2 l'été dernier, avant que Saïd Chabane n'obtient gain de cause en appel grâce à un prêt de plusieurs millions d'euros. Mais le maintien en Ligue 1 avait été conditionné par l'encadrement de la masse salariale et des indemnités de transferts. Le Sco n'a pourtant pas réussi à vendre de joueurs lors du mercato estival, ce dont il avait grandement besoin pour renflouer les caisses du club. "Après un échange constructif et apaisé, la Commission n'a pris aucune mesure complémentaire à l'encontre d'Angers Sco, et a validé la stratégie développée par son président", s'est réjouit le club dans un communiqué diffusé en fin d'après-midi. 

 

Deux arrivées au sein de la cellule de recrutement

Ce jeudi, le Sco a également officialisé les arrivées de Laurent Boissier et Patrice Girard, qui occuperont respectivement les fonctions de coordinateur sportif et responsable du recrutement pros. Le recrutement de Laurent Boissier, ancien directeur sportif du Nîmes Olympique, avait été annoncé la semaine dernière par Romain Collet-Gaudin, journaliste à France Bleu Gard Lozère. Quant à Patrice Girard, recruteur historique de l'Olympique Lyonnais, nos confrères de L'Equipe avaient annoncé sa venue à Angers dès la fin octobre. Deux profils expérimentés, s'appuyant sur de gros réseaux, qui vont indéniablement renforcer la cellule de recrutement du club angevin. 

 

"Entre trois et six semaines" d'absence pour Billal Brahimi

Après avoir retrouvé la victoire dimanche dernier face à Lorient (1-0), le Sco voudra enchaîner sur la pelouse des Lensois, 3e de Ligue 1. Gérald Baticle devra encore se passer de Paul Bernardoni, pas encore remis de son infection pulmonaire, mais aussi de Billal Brahimi, touché à la cuisse et qui devrait manquer "entre trois et six semaines", selon le coach angevin

La rencontre RC Lens - Angers SCO est à suivre en direct vendredi à partir de 21h sur Oxygène