Angers SCO. Le parquet d'Angers requiert un procès contre Saïd Chabanne pour agressions sexuelles

Maine et LoireSports

14 décembre 2022 à 15h30 - Modifié : 14 décembre 2022 à 15h31 par Alexis Vellayoudom

Mis en examen en février 2020, le président d'Angers SCO est convoqué devant le tribunal correctionnel d'Angers le 14 juin 2023 pour agressions sexuelles. Six potentielles victimes ont été identifiées.

Angers SCO, centre d'entraînement de La Baumette
Angers SCO, centre d'entraînement de La Baumette
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

Il y aura bien un procès à l'encontre du président d'Angers SCO. Dans un communiqué, Eric Bouillard, procureur de la République d'Angers, précise que le parquet requiert le renvoi de Saïd Chabane devant le tribunal correctionnel d'Angers pour les chefs "d'agressions sexuelles commises par une personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions".

"Sauf élément procédural l'empêchant, M. Chabane sera convoqué devant le tribunal correctionnel d'Angers le 14 juin 2023", peut-on lire. Toujours selon le parquet, six femmes auraient été identifiées comme de potentielles victimes dont quatre qui travaillent ou ont travaillé avec le président d'Angers SCO. 

 

Mis en examen en 2020

 

C'est en février 2020 qu'a début l'affaire. Après le dépôt de plusieurs plaintes venant de jeunes femmes âgées entre 25 et 30 ans, Saïd Chabane est mis en examen. Puis en septembre 2021, le juge d'instruction le convoque pour lui notifier deux nouvelles mises en examen sur la base de nouveaux éléments dans l'enquête, notamment l'apparition de deux nouvelles victimes présumées. Des faits que conteste le président du club angevin, en place depuis 2011.

En attendant le procès, Saïd Chabane reste présumé innocent.