Angers SCO : Les Angevins se qualifient à Strasbourg en Coupe de France

Maine et LoireSports

6 janvier 2023 à 20h12 - Modifié : 6 janvier 2023 à 22h52 par Rédaction Oxygene

Après une nouvelle partie convaincante ce vendredi à Strasbourg, Angers SCO s'est qualifié pour les seizièmes de finale de la Coupe de France (0-0, 5-4 aux t.a.b), qui se dérouleront le week-end du 21 et 22 janvier.

Himad Abdelli (Angers SCO)
Himad Abdelli (Angers SCO)
Crédit: Himad Abdelli (Angers SCO)

Enfin, Angers SCO termine une rencontre avec le sourire. Après neuf défaites consécutives, le club de l'Anjou a mis fin à cette série noire vendredi en se qualifiant sur le terrain de Strasbourg lors des 32es de finale de la Coupe de France (0-0, 5-4 aux t.a.b). Les coéquipiers d'Adrien Hunou joueront leur prochain match dans cette compétition lors du week-end du 21-22 janvier. "Il y a de la joie car on se qualifie à l'extérieur, et de la fierté car ça vient récompenser nos garçons. Ce match fait du bien à la tête pour les joueurs", a souligné en conférence de presse Abdel Bouhazama, confirmé la veille dans ses fonctions d'entraîneur, après la rencontre.

 

Avant ce déplacement du jour à La Meinau, Abdel Bouhazama l'avait annoncé : il comptait faire tourner pour ce match de coupe. Ainsi, Ousmane Camara, Abdoulaye Bamba, Halid Sabanovic, Nabil Bentaleb (capitaine ce vendredi), Sada Thioub et Amine Salama ont intégré le onze de départ. Si les Strasbourgeois, vainqueurs à Raymond-Kopa en L1 le 9 octobre dernier (2-3), ont pris les opérations en main en début de rencontre, à l'image de ces tentatives manquées par Habib Diallo (2e) et Adrien Thomasson (13e), les SCOïstes, emmenés par un Nabil Bentaleb à l'aise au milieu du terrain, ont repris leur souffle après le quart d'heure de jeu.

 

Bernardoni décisif pour le SCO

 

Les Angevins se sont en effet procurés une première occasion à la 17e minute, quand le centre de Farid El-Melali a été claqué par le gardien strasbourgeois, Matz Sels. Cinq minutes plus tard, Amine Salama a manqué sa tête à la suite d'un service de Sada Thioub. Avant la pause, les Strasbourgeois ont été dangereux par l'intermédiaire de Ronaël Pierre-Gabriel (30e) puis Adrien Thomasson (36e), mais à chaque fois Paul Bernardoni a veillé au grain. Quelques minutes plus tard, Sada Thioub a répondu aux Alsaciens (42e) mais Matz Sels s'est lui aussi montré vigilant.

 

Si la maîtrise a été Angevine dans le deuxième acte, Adrien Thomasson a cru ouvrir le score au retour des vestiaires (47e) mais l'ancien joueur d'Evian-Thonon-Gaillard a été signalé hors-jeu. Puis Paul Bernardoni s'est chauffé avant la séance de tirs au but en repoussant les tentatives de Kevin Gameiro (55e) puis d'Habib Diallo (72e). L'ancien portier troyen a confirmé après le coup de sifflet final en arrêtant la tentative de Jean-Ricner Bellegarde et en voyant le tir de Gerzino Nyamsi heurter son montant. Nabil Bentaleb a lui aussi manqué sa tentative (ndlr : Abdelli, Sima, Mendy, Salama et Camara ont marqué), mais l'essentiel était ailleurs : Angers SCO reprend sa marche en avant avant son déplacement au Parc des Princes dans cinq jours.