Angers SCO. Valery en grande forme, Diony décisif... les notes face à Caen

Maine et LoireSports

Dans un stade Raymond Kopa qui retrouve des couleurs, le SCO s’est imposé avec la manière face au Stade Malherbe de Caen. Loïs Diony d’abord, puis Pierrick Capelle et enfin Jean-Mattéo Bahoya sont les buteurs du soir (3-0).

28 novembre 2023 à 0h23 - Modifié : 28 novembre 2023 à 10h12 par Nino Bourge-Maldinez

Jean-Mattéo Bahoya s'est une nouvelle fois illustré avec un but et une passe décisive
Jean-Mattéo Bahoya s'est une nouvelle fois illustré avec un but et une passe décisive
Crédit : Nicolas Geslin // Oxygène Radio

C’est un match à deux visages auquel ont pu assister les spectateurs présents dans les tribunes de la forteresse angevine. Après un premier quart d’heure aux airs de round d’observation, les hommes d’Alexandre Dujeux ont imposé leur rythme. Après une séquence de possession caennaise, Yan Valéry s’échappait en contre, éliminait son adversaire direct d’un grand pont avant de servir en retrait Loïs Diony pour l’ouverture du score (1-0, 29e). Les coéquipiers du “Toro Loco” ont ensuite poussé pour tenter de regagner les vestiaires avec une avance plus confortable, sans réussite. 

Au retour des vestiaires, la dynamique s’est inversée. Les hommes de Patrice Sauvaget ont alors enchaîné les phases de possession et se sont créé quelques occasions franches, toutefois sans parvenir à venir tromper la vigilance de Yahia Fofana. A l’aube du dernier quart d’heure, les duels se sont fait plus âpres et Syam Ben Youssef en a fait les frais. Averti après un premier tacle raté, il est expulsé la minute suivante après avoir été pris de vitesse par l’entrant Bahoya. 

Une expulsion qui a compliqué la tâche de Malherbe qui tentait alors de revenir au score. Très en vue depuis son entrée en jeu, Jean-Mattéo Bahoya a montré son talent en adressant un centre fuyant pour Capelle (2-0, 87e) avant de se muer en buteur quelques minutes plus tard (3-0, 90e+4).

Avec ce succès, Angers continue de mettre la pression sur le leader, Laval, qui ne compte que deux petits points d’avance sur son dauphin. 

 

Les notes : 

FOFANA (6) : Le portier angevin se sera montré décisif en seconde période. Alors que les siens subissent les assauts caennais, il s’est interposé au bon moment pour préserver sa cage inviolée pour la 8e fois de la saison. 

LEFORT (5) : Match correct de la part du latéral. Très peu en vue dans un match où le jeu s’est concentré côté opposé, il a tenté de profiter de l’entrée en jeu de Bahoya pour apporter offensivement après avoir livré une performance défensive satisfaisante. 

HOUNTONDJI (6) : Si Fofana a connu son 8e clean-sheet de la saison, Cédric Hountondji en est l’un des artisans. Dans une seconde période où la défense a été poussée dans ses retranchements, l’international béninois s’est montré décisif dans tous les domaines et permet aux siens de glaner trois points supplémentaires. 

BAMBA (7) : Abdoulaye Bamba aura été une nouvelle fois le patron de la défense. Impérial dans tous  les compartiments du jeu, il a stabilisé une défense bousculée en seconde période. 

VALERY (7) : Souvent critiqué, Yan Valéry s’est montré important ce soir. Présent défensivement, le latéral angevin s’est mué en passeur pour Loïs Diony au terme d’un rush de 80 mètres ponctué par un grand pont. 

EL MELALI (7) : Le feu follet s’est encore montré précieux. S’il a connu quelques déchets et a manqué de lucidité dans certains choix, Farid El Melali a posé de grands problèmes à la défense normande avant de montrer ses progrès défensifs dans une deuxième période plus compliquée pour les siens. Il a cédé sa place à Jean-Mattéo Bahoya à la 73e minute de jeu.

CAPELLE (6,5) : Dans un milieu dominateur en première période, Pierrick Capelle a joué un rôle précieux. Présent au contre pressing, à la récupération du ballon et dans la projection offensive, le capitaine du SCO a une nouvelle fois montré qu’il était l’un des hommes clés d’une équipe qui gagne. Il est sorti sous les applaudissements de Raymond Kopa à la 92e+2, remplacé par Adrien Hunou.

LOPY (6,5) : Joseph Lopy s’est lui aussi montré à son avantage. Dans un rôle plus reculé, l’expérimenté milieu de terrain a été un rempart essentiel au bloc angevin. Face aux velléités retrouvées du SMC en seconde période, Lopy a été précieux pour empêcher une égalisation.  

FERHAT (6) : Aligné dans le couloir de Yan Valéry, Zinédine Ferhat a connu deux mi-temps bien différentes. Très en vue en première, dynamique dans un couloir qui a tracté une attaque angevine mise en valeur et plus timorée lorsque Malherbe a mis la main sur le ballon pour tenter de réagir. Une bonne performance dans l’ensemble pour celui qui a été substitué par Lilian Rao-Lisoa à la 82e minute de jeu. 

ABDELLI (7) : Le leader technique du SCO s’est une nouvelle fois montré à son avantage. Précieux dans la conservation du ballon, dans le dynamisme offensif ou dans l’application du plan de jeu, Abdelli livre ce soir une nouvelle prestation de haut niveau. 

DIONY (7) : A contre temps au fil du premier quart d’heure de jeu, Loïs Diony a ensuite retrouvé le rythme, déstabilisant une défense chahutée avant de profiter de l’effort de Valéry pour ouvrir le score du plat du pied (29e)