Anjou Bleu. Des soins socioesthétiques bientôt offerts aux malades de cancer

Maine et Loire 

20 décembre 2021 à 12h30 par Coralie Juret

Un nouvel atelier devrait ouvrir au premier trimestre 2022 à l'Espace Ligue de Segré, grâce au don "exceptionnel" fait par Saint Vincent de Paul après son cabaret.

Espace Ligue Segré Saint Vincent de Paul Ordonnaud Boiteau Pr Benoit_14 12 21_CJ
Soizic Ordonnaud de SVDP a remis un gros chèque au Pr Benoît de la Ligue contre le cancer.
Crédit: CJ

12 014,77 euros. C'est le montant du chèque remis par Saint Vincent de Paul (SVDP) à l'Espace Ligue de l'Anjou Bleu mardi soir. L'association caritative a organisé une soirée cabaret le 6 novembre dernier au profit de l'antenne segréenne de la Ligue contre le cancer, qui offre des soins de support aux malades. Une soirée initialement prévue en mars 2020 et reportée à deux reprises, qui n'aurait pas eu lieu sans la ténacité de ses organisateurs, autour de Marcel Boiteau.

 

 

Des soins pour "redonner de la dignité" aux malades

 

Après cette soirée cabaret réussie, l'antenne segréenne de la Ligue contre le cancer a reçu mardi soir le plus gros don de son histoire. Un chèque de plus de 12000 € qui permettra de faire venir une socioesthéticienne pour des séances d'1h15 à Segré dès le 1e trimestre 2022. "Elle fait par exemple un maquillage, mais quand on a perdu les sourcils il faut apprendre aussi à le faire", explique Monique Gasnier, responsable bénévole de l'Espace Ligue de l'Anjou Bleu. La professionnelle aide à supporter les effets secondaires des traitements : "On peut faire des ateliers foulard, elle va masser les personnes, expliquer parce qu'il y a des problèmes sur les ongles... expliquer ce qu'il faut faire et en même temps elle va faire".

Le reste du chèque servira à refaire le sol vétuste de la salle d'activité. Des ateliers ponctuels pourraient aussi être proposés comme de l'art thérapie, de la diététique, de la sophrologie ou de la relaxation, pour permettre aux malades de penser à autre chose que leur cancer.