Cancer du sein : un geste simple pour se dépister

Maine et Loire Mayenne 

21 octobre 2021 à 19h09 par Coralie Juret

L'autopalpation peut s'effectuer seule, régulièrement à la maison. Elle permet de déceler des anomalies ou des grosseurs et d'être prise en charge rapidement pour éviter les traitements lourds.

autopalpation Octobre Rose CHHA Bernadette Perrot Chio_12 10 21_CJ
La Ligue contre le cancer 53 anime des ateliers autopalpation grâce à un buste de démonstration.
Crédit: CJ

1 femme sur 8 est touchée par un cancer du sein au cours de sa vie en France. Pourtant l'an dernier, seule la moitié des Mayennaises de 50 à 74 ans invitées à une mammographie est allée la faire, s'indigne Bernadette Perrot, gynécologue à la retraite. Et dans 20% des cas, le cancer se déclare avant cet âge, explique la présidente de la Ligue contre le cancer en Mayenne.

Alors pour prendre la maladie à temps, il existe un geste simple : l'autopalpation, "au garde-à-vous devant un miroir, avec un excellent éclairage". Les explications de Bernadette Perrot.

Bernadette Perrot : "On regarde le galbe du sein, la symétrie des mamelons, l'aspect de la peau"
Crédit: Coralie Juret

Pris à temps, le cancer du sein offre un bon pronostic avec 87% de guérison. La Ligue contre le cancer mayennaise propose d'ailleurs des ateliers de prévention en entreprise, association, lycée, université... avec son buste de démonstration. Elle était au centre hospitalier du Haut-Anjou mardi à Château-Gontier à l'occasion d'Octobre Rose.

75 personnes ont par ailleurs participé à la première marche rose ce mardi 12 octobre : quelques habitants, des soignants, et des résidents d'Ehpad qui ont confectionné un coeur avec des rubans, remis aux organisateurs de cette journée.

 

Coeur rubans Octobre Rose CHHA les Maronniers Chio_12 10 21_CJ
Les résidents de l'EHPAD et du CPA ont réalisé un coeur avec des rubans pour Octobre Rose.
Crédit: CJ