Candé : Manitou va agrandir sa nouvelle usine

Maine et Loire 

Fort d'un carnet de commande record, le groupe ancenien de nacelles et chariots élévateur annonce la construction d'un deuxième bâtiment sur son nouveau site zone du Petit-Tesseau, où la production doit commencer en fin d'année.

Manitou Candé nouvelle usine Petit Tesseau_01 10 20_CJ
Un nouveau bâtiment sera construit zone du Petit Tesseau à Candé.
Crédit: CJ

30 avril 2021 à 17h31 par Coralie Juret

Il y aura un deuxième bâtiment sur le nouveau site de Manitou à Candé, en Maine-et-Loire. Il fait partie d’un plan d’investissement industriel de 80 millions d’euros qui concerne les sites de production de chariots élévateurs à Ancenis (44) et Laillé (35), et le site candéen.

Le premier bâtiment à 26 millions d’euros est en cours d’équipement zone du Petit-Tesseau, pour produire fin novembre les nacelles tout terrain et notamment la gamme électrique lancée l’an dernier par Manitou. « Un deuxième bâtiment plus petit permettra de répondre à la demande de manière durable et d’avoir les capacités industrielles sur le long terme », explique le groupe ancenien.

Manitou enregistre une reprise très forte de son activité depuis le dernier trimestre 2020 et un carnet de commande record jusqu’en fin d’année. Sa nouvelle feuille de route prévoit 460 millions d’euros d’investissements en tout, d’ici 2025.