Cet ancien infirmier mayennais soigne douleurs, phobies et addictions avec l'hypnose

Maine et Loire Mayenne 

6 décembre 2021 à 12h37 par Coralie Juret

Après une longue expérience dans les soins palliatifs, Frédéric Piquet s'est formé à l'hypnothérapie. Elle exploite des capacités méconnues de notre cerveau pour un résultat rapide et parfois "phénoménal".

Frédéric Piquet masque hypnothérapie L'Huisserie Segré_20 04 21_CJ
Frédéric Piquet a ouvert deux cabinets, ici à l'Huisserie, ainsi qu'à Segré.
Crédit: CJ

L’hypnose pour soigner les phobies, soulager la douleur ou prendre confiance en soi... C’est une pratique très sérieuse nommée hypnothérapie, que le Mayennais Frédéric Piquet a découverte il y a quinze ans quand il était encore infirmier. Après avoir constaté son efficacité personnellement et dans sa pratique professionnelle, notamment en soins palliatifs, il a décidé de se former et d’ouvrir deux cabinets à l’Huisserie en 2018 et à Segré en mars 2021.

Les résultats sont bluffants chez des patients souffrant d'une problématique depuis des années, raconte ce soignant originaire de la Bretagne. "D"un seul coup, en deux-trois séances, la personne reprend une forme de contrôle, d'équilibre et de bien-être [...] C'est satisfaisant pour la personne de résoudre quelque chose qu'elle pensait insolvable". Ce Breton d'origine a pris en charge des personnes souffrant d'énurésie, de problèmes de sommeil ou de douleurs chroniques : "Quand la personne sait s'auto-hypnotiser, la douleur passe en second plan et ça lui permet de revivre".

 

Une thérapie brève, en lien avec le corps médical

 

L’hypnose thérapeutique permet en réalité d’exploiter des capacités méconnues de notre cerveau en quelques séances, pour activer nos capacités d’autoguérison par exemple. 

Frédéric Piquet met toutefois en garde de ne pas remettre ses problèmes entre les mains de n’importe qui : "c'est important d'être vigilant. Déjà de bien connaître l'hypnothérapeute, son cursus de fromation, si c'est une personne issue du soin ou pas". L'ancien infirmier met à profit ses connaissances pour déterminer ce qui relève ou non de ses compétences : "le fait d'être soignant permet d'avoir une approche médicale, de conseiller par rapport à des problèmes de santé réels et de travailler en collaboration avec les médecins"

L'hypnopraticien s'est d'ailleurs formé en psychopathologie. Il travaille avec une dentiste de l’Huisserie pour aider les phobiques à recevoir des soins, et avec une sage-femme de Segré, auprès de femmes victimes d'abus sexuels qui entament une préparation à l'accouchement. Il intervient également auprès d'établissements de soins, et dans des entreprises sur le volet confiance en soi et leadership. 

 

Frédéric Piquet, 06 28 78 65 96. Consultations à la maison médicale de l'Huisserie et au cabinet paramédical de l'Oudon à Segré. La première séance (questionnaire) coûte 80€, les suivantes 65€.