Combrée. L'avenir du collège se joue dans un appel à projets

Maine et Loire 

11 janvier 2022 à 15h32 - Modifié : 11 janvier 2022 à 15h40 par Alexis Vellayoudom

En 2023, l'EPIDE déménagera à Avrillé. Un appel à projets est lancé pour trouver un successeur. L'amical des anciens élèves du collège proposent de créer une école internationale.

Collège de Combrée_07 01 11_AVC
Le collège de Combrée attend de connaître son nouveau propriétaire
Crédit: Alexis Vellayoudom

Que deviendra l'ancien collège de Combrée après le départ de l'EPIDE ? Depuis 2007, l'Établissement pour l'insertion dans l'emploi accueille des jeunes de 18 à 25 ans en réinsertion professionnelle pendant 10 mois sur ce site emblématique de la commune. Mais en 2023, direction Avrillé et l'ancien site de formation des professeurs de l'Enseignement catholique pour des raisons d'accès, laissant, pour le moment, le collège vide, un abandon que certains habitants ne veulent pas voir se prolonger. 

 

Un appel à projets au 1er trimestre 2022

 

C'est une question de temps, mais prochainement 2 IDE, propriétaire des lieux, lancera un appel à projets, "on va lancer un appel à manifestation d'intérêts pour faire la publicité de ce site et trouver des potentiels porteurs de projets. Il faut que ça soit un projet qui conserve l'intégrité architecturale du site parce que c'est un lieu assez remarquable, qui s'intègre dans le tissu local et puis ensuite, j'aurai tendance à dire que le meilleur gagne", précise Franck Geiger, directeur général de 2 IDE. 

 

Franck Geiger - Avenir EPIDE_07 01 22_AVC
2 IDE lance un appel à projets pour la reprise du collège de Combrée
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

L'association des anciens élèves du collège de Combrée va présenter un projet de reprise, "ils ont un projet d'école internationale", ajoute le directeur de 2 IDE. Pas d'autres projets concrets, même si l'État laisse entendre qu'une solution pourrait être trouvée pour accueillir un dispositif à destination de la jeunesse. 

Un jury composé d'élus locaux prendra une décision d'ici 1 an. 

 

Des conditions d'accès difficiles à Combrée

 

En déménageant, l'EPIDE doublera sa capacité d'accueil pour passer de 75 à 150 places, "à Combrée, on est au calme, à la campagne, le site est magnifique. Mais au moment où on l'a occupé, il a été réhabilité pour une petite partie, pas pour la totalité. Les travaux engendrent des coûts énormes donc il n'est plus adapté", explique Alexandra Solazzo, directrice du centre de Combrée.  

 

Alexandre Solazzo - Départ de l'EPIDE_07 01 22_AVC
Alexandre Solazzo revient sur le départ de l'EPIDE
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

L'idée, c'est aussi de se rapprocher du bassin économique angevin et des transports, "le fait d'être à Combrée, rajoute du temps de route aux jeunes. On affrète une navette qui va les chercher à la gare d'Angers le lundi matin et qui les ramène le vendredi donc c'est 45 minutes de route supplémentaire pour des jeunes qui viennent de loin", raconte la directrice. Les jeunes seront aussi sur place pour leurs stages. 

Avec ce nouveau bâtiment, l'EPIDE espère aussi attirer davantage de jeunes, d'autant que l'allocation est passée de 210 euros par mois à 450 euros.