Coupe de France : héroïque, Alexis Sauvage offre le derby au Stade lavallois face au Mans

Mayenne Sports 

27 novembre 2021 à 18h09 par Simon Lelièvre

Le Stade lavallois a éliminé Le Mans de la Coupe de France après en être passé par les tirs au but (1-1, 7-6 tab). Une victoire qui permet de rejoindre les 32es de finale.

Alexis Sauvage a arrêté deux penalties lors de la séance de tirs au but.
Alexis Sauvage a arrêté deux penalties lors de la séance de tirs au but.
Crédit: Simon Lelièvre

Il aura fallu attendre les tirs au but et un suspens incroyable pour voir le Stade lavallois s'offrir Le Mans (1-1, 7-6 aux tab). Les Tango ont réussi leur pari et rejoignent les 32es de finale de la Coupe de France pour la première fois depuis 2017.

Mais avant ça, Laval a montré un tout autre visage que face à Concarneau en début de semaine. Auteurs de 25 bonnes premières minutes, les Tango avaient logiquement pris l'avantage grâce à Bryan Goncalves. Le défenseur central avait profité d'un coup-franc indirect dans la surface mancelle pour envoyer un missile sous la barre (1-0, 23'). "Enfin je marque un but, soufflait le joueur après la rencontre. Je n'ai jamais eu de chance. Je suis heureux... je suis trop content. J'ai vu une petite brèche et j'ai mis tout ce que j'avais dans les chaussettes."

Le coup-franc de Bryan Goncalves.
Le coup-franc de Bryan Goncalves.
Crédit: Simon Lelièvre

Une histoire de penalty

 

Curieusement, les Lavallois baissaient un peu le pied et Le Mans sortait le nez à la fenêtre. Les visiteurs allaient prendre une bouffée d'oxygène avant la pause grâce à un penalty concédé par Baptiste Etcheverria. Julio Donisa transofrmait tout en décontraction et mettait les deux formations dos à dos à la pause (1-1, 40').

En seconde période, aucune des deux équipes ne prenait vraiment l'ascendant. Les faits marquants étaient les cartons rouges reçu par Damour (63'), côté manceau, et Cros (71'), côté lavallois. Il fallait attendre les dernières secondes du temps additionnel pour frissonner. Sur un ultime corner, Bryan Goncalves voyait sa tête sauvée sur la ligne et rebondir sur la barre...

 

Alexis Sauvage et Rémy Duterte ne tremblent pas

 

Les prolongations n'existant plus en Coupe de France, la fatidique épreuve des tirs au but attendait les 20 acteurs. Les premiers essais étaient tous concluants jusqu'à ce que Alexis Sauvage entre en scène. Le portier lavallois sortait un premier penalty et offrait une balle de match à Baptiste Etcheverria. Le Basque frappait à côté... Le gardien mayennais en sortant un deuxième et donnait l'occasion à Rémy Duterte de faire danser Le Basser. Le latéral droit ne se manquait pas et catapultait le ballon en lucarne.

Le stade chavirait de bonheur, Olivier Frapolli traversait la pelouse en courant, tout heureux. Les joueurs tombait dans les bras des supporters... Des images magnifiques et surtout un nouveau derby remporté... Le Mans n'a plus gagné à Laval depuis 15 ans !

La joie lavalloise après le tir au but de Rémy Duterte.
La joie lavalloise après le tir au but de Rémy Duterte.
Crédit: Simon Lelièvre