Coupe de France : le Stade lavallois bat Chantrigné lors d'un dimanche de fête

Mayenne Sports 

17 octobre 2021 à 21h43 - Modifié : 17 octobre 2021 à 21h43 par Simon Lelièvre

L'US Chantrigné a logiquement été battu par le Stade lavallois lors du 5e tour de Coupe de France. Les Tango, qui évoluent six divisions au dessus, l'ont emporté 6-0. Mais c'était surtout une belle fête, à Mayenne.

Yazid Aït-Moujane et les Lavallois ont fait respecter la hiérarchie.
Yazid Aït-Moujane et les Lavallois ont fait respecter la hiérarchie.
Crédit: Simon Lelièvre

Le Stade lavallois a fait respecter la hiérarchie ce dimanche, à Mayenne, face à l'US Chantrigné. La formation de District ne s'attendait pas vraiment à un mircale et a surtout voulu profiter de cette belle fête. Le score, large (6-0), n'avait pas vraiment d'importance alors qu'Olivier Frapolli avait fait tourner son équipe.

Devant plus de 2 000 spectateurs, l'US Chantrigné a tenu 25 minutes avant de plier une première fois sur un but de Yohan Brun. Les protégés d'Elouan Legentil ont vendu chèrement leur peau sur le terrain et peuvent déjà se targuer d'avoir tenu une petite demi-heure. "Franchement, c'était trop bien. On a joué contre des joueurs qu'on voit d'habitude à la télévision, c'est un souvenir exceptionnel", savourait Aurélien Derouault, le défenseur de Chantrigné, après la rencontre.

Durant toute la rencontre, les supporters ont été au rendez-vous et les "Allez Chantrigné" sont descendus des tribunes durant une heure et demi. C'était la fête du footbal dans le Nord-Mayenne.

Il ne reste plus que Laval...

Après ce succès du Stade lavallois, il ne reste plus que les Tango en Coupe de France... L'Ancienne de Château-Gontier (R1) s'est incliné aux tirs au but face à la Saint-Pierre-de-Nantes (R3) tandis que le Bourny (R1) a lourdement chuté face à Beaucouzé (R1) : 5-0.