Covid-19. Des dépistages jeudi au Louroux Béconnais, vendredi à Pouancé

Covid-19 Maine et Loire 

L'Agence régionale de santé et le préfet du Maine-et-Loire suivent de près la situation, "préoccupante" mais "stabilisée" en Anjou Bleu. Ils communiqueront demain en détail sur les prochaines campagnes locales de dépistage.

dépistage Covid écouvillon_21 08 20_CJ
Ecouvillon sur un dépistage populationnel de la Covid-19
Crédit: CJ

30 mars 2021 à 15h34 par Coralie Juret

Les taux d'incidence et de positivité à la Covid-19 se stabilisent sur le Segréen. Le dépistage sur Segré (213 personnes vendredi dernier au Cargo) et la mobilisation des élus ont probablement payé, selon la directrice territoriale de l'ARS en Maine-et-Loire. Sur Anjou Bleu communauté, la situation est "préoccupante" et suivie de près par l'Agence régionale de santé et le préfet a indiqué ce dernier aujourd'hui, avec 447 cas pour 100 000 habitants recensés vendredi.

Des dépistages vont être organisés au Louroux Béconnais et à Ombrée d'Anjou, ainsi qu'à Candé et Segré annonce Isabelle Monnier.

Isabelle Monnier "s'il y a des cas dans l'entourage ou une école fermée, il faut se faire dépister"

Des contaminations principalement pendant les pauses au travail ou dans le cadre familial, d'où l'importance des mesures barrières et du masque. Les regroupements de plus de six personnes sur l'espace public sont interdits, a également rappelé le préfet Pierre Ory, qui y sera vigilant pendant le week-end de Pâques.

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a passé la barre des 250 cas pour 100 000 ce week-end, ce qui pourrait signifier un placement en surveillance renforcée. Réponse demain ou jeudi après le conseil de défense sanitaire.


Dépistage sur rendez-vous à Ombrée d'Anjou


Avec des taux d'incidence de 293 sur Pouancé et 692 sur Combrée, "l’épidémie de Covid-19 se propage très vite actuellement à Ombrée d’Anjou", souligne la municipalité. Elle invite sa population à "se faire dépister massivement" jeudi et vendredi de 11h à 12h30 et de 14h à 18h au laboratoire Biomedilam, 2 bis place de la Madeleine à Pouancé. Les rendez-vous sont à prendre en priorité sur le site https://www.clicrdv.com/544-biomedilam , ou à défaut au laboratoire le jour même, munis de ses cartes d’identité et vitale, et d’un stylo.

La campagne de vaccination elle, est désormais ouverte aux plus de 70 ans sans facteur de risque en centre de vaccination et en médecine de ville. "1500 personnes supplémentaires vont pouvoir être vaccinées" chez leur généraliste ou pharmacien "dans les trois jours sur deux territoires dont le Segréen" grâce à des doses d'AstraZeneca destinés aux jeunes soignants qui vont être réorientées en raison des nouvelles indications de ce vaccin, désormais réservé aux plus de 55 ans, a indiqué l'ARS.