Dans le derby, le Stade lavallois renverse Le Mans et s'offre une victoire de prestige

Mayenne Sports 

Le Stade lavallois a trouvé les ressources pour renverser la situation et s'offrir Le Mans dans le derby du Maine. Les Tango signent leur troisième victoire de rang grâce à un doublé de Geoffray Durbant (2-1).

Avec son doublé, Geoffray Durbant a permi à Laval de remporter le derby face au Mans.
Avec son doublé, Geoffray Durbant a permi à Laval de remporter le derby.
Crédit: Simon Lelièvre
Avec son doublé, Geoffray Durbant a permi à Laval de remporter le derby.

17 septembre 2021 - Modifié : 17 septembre 2021 par Simon Lelièvre

Dans ce qui constituera l'une, voir la plus belle, affluence de la saison, le Stade lavallois ne s'est pas manqué. Il pourra célébrer son héro du soir, Geoffray Durbant. Alors que son équipe était menée à la pause, l'ancien bastiais a renversé la vapeur à lui tout seul.

Avant cela, les Tango avaient longtemps buté sur Pierre Patron, le gardien manceau, et fait preuve d'une grande maladresse face aux cages.

Laval manque de réalisme et se fait punir

D'abord en place, les hommes d'Olivier Frapolli ont livré une première mi-temps cohérente. Largement au-dessus dans l'impact, précis dans les combinaisons comme dans le jeu long, les Tango ont longtemps mis en exergue les défauts du Mans.

Cette domination devenait plus concrète quand Sébastien Da Silva, lancé en profondeur par Julien Maggiotti, butait sur le portier manceau (21'). Le buteur lavallois faisait ensuite le mauvais choix quand il choisissait de dribbler au lieu de donner à Geoffray Durbant.

Mais comme souvent, Laval n'était pas parvenu à être devant au score et risquait de se faire punir à tout moment. C'était le cas quand Boubakar Camara filait dans le dos de la défense après un bon service de Durel Avounou et ajustait Alexis Sauvage pour faire exulter ses supporters (45', 1-0).

Une reprise tambours battants...

Dès la reprise, les Lavallois attaquaient pied au plancher. Après une phase de pressing, Sébastien Da Silva servait parfaitement Geoffray Durbant et ce dernier inscrivait son cinquième but de la saison (48, 1-1). Le Stade lavallois était même tout proche de prendre l'avantage dans la foulée quand la reprise de Bryan Goncalves, seul aux six mètres, s'envolait au-dessus du but (49').

Après quelques instants fous, les Tango ont ensuite baissé le rythme. Certainement touchés physiquement après une grosse première période, les Lavallois opéraient en contre et les centres d'Edson Seidou ne trouvaient personne. Pas plus que les frappes non-cadrées de Jimmy Roye (74') et Jordan Adéoti (80').

Et Geoffray Durbant enflamma Le Basser

Finalement requinqués alors que Le Mans baissait le pied, les Tango loupaient une première fois le coche quand Geoffray Durbant ratait son face-à-face (81'). C'était ensuite au tour de Kader Nchobi, tout juste entré, de ne pas remporter son duel face à Pierre Patron (82').

Il fallait attendre jusqu'au bout de la nuit pour que Geoffray Durbant libère un stade Francis-Le Basser en feu. Sur contre-attaque, Jordan Adéoti mettait son avant-centre sur orbite et ce dernier s'offrait un doublé ô combien important (86', 2-1). Le Basser exutlait, la soirée ne pouvait être plus belle. "Je pense que cela a été un spectacle de qualité mais nous méritions de gagner. On avait imaginé que Le Mans aurait du mal à terminer la rencontre car ils avaient joué lundi", disait Olivier Frapolli après le match.

Laval - Le Mans : 2-1 (0-1).

6 201 spectateurs.

Buts. Laval : Durbant (48', 86'). Le Mans : Camara (45'). 

Avertissements. Laval : Seidou (37'), Roye (70').

LAVAL : Sauvage - Carlier (Baudry, 28'), Cros, Goncalves - Perrot (Goteni, 76'), Adéoti, Roye (c.), Maggiotti (Fumu-Tamuzo, 61'), Seidou - Da Silva (Nchobi, 76'), Durbant. Non entré en jeu : Hautbois. Entraîneur : Olivier Frapolli.

LE MANS : Patron - Lauray (Vardin, 74'), Moussadek, Derrien, Vargas-Rios - Coulibaly (c.), Damour - Camara (Tomi, 84'), Avounou, Macalou (Bègue, 56') - Dia N'Diaye (Glaentzlin, 84'). Non entré en jeu : Hatfout. Entraîneur : Cris.