Décès de Lauriane Amaglio : les pompiers du Maine-et-Loire ne feront pas appel

Maine et Loire 

En 2016, la jeune femme s'est donné la mort à l'école départementale du service d'incendie et de secours. Son environnement professionnel était pointé du doigt.

OXYGENE RADIO

18 août 2021 à 11h01 - Modifié : 18 août 2021 à 11h17 par Alexis Vellayoudom

Le SDIS 49 ne fera pas appel dans le dossier Lauriane Amaglio. En 2016, la jeune femme de 23 ans s'est donné la mort à l'école départementale du service d'incendie et de secours. Même si son geste ne s'est pas déroulé sur le temps de son service, le tribunal administratif de Nantes a estimé, le 16 juin dernier, que le geste suicidaire de Lauriane Amaglio se rattache "directement à son environnement professionnel".

Le SDIS 49 avait deux mois pour faire appel, mais la direction et Florence Dabin, présidente du Conseil départemental y renoncent, "dans un souci d'apaisement avec les proches de cette jeune femme, et parce qu'un tel décès est toujours un drame", explique le Département.