Dominique Gautier a écrit "une bible" sur le Mondial du Lion

Maine et Loire

À 85 ans, Dominique Gautier sort une bible de 152 pages sur les 37 éditions du Mondial du Lion grâce à sa collection de 270 00 photos d'archives.

Dominique Gautier Livre Mondial Lion_20 05 22_AVC
Dominique Gautier (au centre) avec son livre et aux côté de Sophie Cellier et Jean-François Arthuis
Crédit: Alexis Vellayoudom

9 juin 2022 à 12h27 - Modifié : 9 juin 2022 à 12h30 par Alexis Vellayoudom

"C'est une trace du Mondial depuis 1985", s'émerveille Jean-François Arthuis, le patron du Mondial du Lion. À côté de lui, Dominique Gautier, 85 ans, ce " grand passionné de sport équestre", comme il se plaît à se décrire, vient de sortir une véritable bible sur le Mondial du Lion. Un livre de 152 pages qui retrace les 37 éditions de cette compétition devenue incontournable. 

 

270 000 photos d'archives

 

Et pour réaliser cet ouvrage, pas besoin d'aller bien loin. Dominique n'a eu qu'à ressortir ses vieilles photos qu'il archive depuis que sa femme l'a emmené au Mondial. Au total, ce sont 270 000 photos d'archives qui racontent la légende du Mondial et de ses vainqueurs, "j'ai dû scanner toutes mes photos. J'ai même dû m'équiper d'un scanner des années 70 pour mes plus vieilles photos. Le problème, c'est que pour le faire fonctionner, il m'a fallu trouver un ordinateur et des logiciels de la même époque", confie le passionné. 

À l'intérieur, on retrouve les grands champions du Mondial, "il y a 4 pages par édition sauf pour 2012 où il n'y a que 2 pages. L'édition avait été perturbée", se souvient Dominique. Véritable mémoire vivante, le Saumurois a dû faire appel à ses souvenirs et ceux du cavalier saumurois Jean Teulère, sacré champion du monde individuel en 2002, "il y a un index de René Bisard pour retrouver tous les noms", précise l'octogénaire. "On ne pouvait pas perdre ces belles images", ajoute Sophie Cellier, la directrice du Parc de l'Isle Briand. 

Le livre Le Mondial du Lion, édité aux éditions La Tancanière a été tiré à plus de 500 exemplaires. 200 ont déjà été vendus au prix de 20 euros, "je n'ai rien à y gagner. Les bénéfices iront à l'association A2PR, l'association pour la sauvegarde du patrimoine rural", précise Dominique. "Il symbolise l'esprit du Mondial et du bénévolat", conclu joliment Jean-François Arthuis.