En Anjou. Trottinettes électriques : une méconnaissance de la réglementation chez les jeunes et leurs parents

Maine et Loire

Après trois accidents de trottinettes électriques à Segré, Candé et Champigné dont un mortel pour une jeune femme, la sous-préfecture et la compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou Bleu ont mené une opération de sensibilisation auprès des jeunes. Ces derniers connaissent souvent mal leurs obligations avec ce nouveau moyen de déplacement.

20 décembre 2023 à 12h30 par Coralie Juret

Gendarmerie trottinette électrique controle Segré_08 12 23_CJ
La gendarmerie contrôle la conductrice d'une trottinette électrique le 8 décembre à Segré.
Crédit : CJ

Sensibiliser pour éviter les drames à trottinette électrique… Après trois accidents à Champigné, Segré et Candé dont un qui a coûté la vie à une jeune femme de 22 ans sur une route départementale, la sous-préfecture et la gendarmerie ont mené en début de mois une opération de contrôle auprès des jeunes à la sortie des cours à Segré.

Ce moyen de locomotion à moteur est très prisé de la jeunesse, mais la sous-préfète Djamila Medjahed constate une méconnaissance de la réglementation : depuis le 1e septembre les trottinettes électriques sont interdites aux moins de 14 ans et doivent être assurées.

Djamila Medjahed : « c’est un véhicule réservé aux 14 ans minimum »
Crédit : Coralie Juret

 

Le transport de passagers est interdit, l'éclairage et le gilet jaune obligatoires

 

Ces nouvelles trottinettes électriques sont de plus en plus courantes dans nos villes, y compris rurales, constate le commandant de gendarmerie Grégoire Chalmeau, mais leurs utilisateurs ignorent souvent que leur utilisation est assez contraignante en terme de réglementation.

En ciblant les jeunes, le Chef d’escadron Chalmeau espère aussi toucher leurs parents.

Grégoire Chalmeau : « sur certains axes on ne peut pas circuler » à trottinette
Crédit : Coralie Juret

En cas de non-respect de la réglementation, les conducteurs peuvent être verbalisés : de 11 € pour un éclairage, frein ou klaxon non conforme… à 3750 € pour défaut d’assurance. C’est 135 € pour le transport d’un passager ou la conduite d’une trottinette électrique en dessous de 14 ans.