En manque de carburant, Angers Sco cale face à Saint-Etienne

Sports 

26 janvier 2022 à 22h28 - Modifié : 26 janvier 2022 à 23h10 par Charles Dubré-Beduneau

Trois jours après sa victoire face à Troyes, le Sco s'est incliné ce mercredi 26 janvier à domicile face à la lanterne rouge de Ligue 1 (0-1). C'était très probablement le dernier match sous le maillot angevin de Billal Brahimi et Nabil Bentaleb est sorti sur blessure.

ANGERS SCO
Angers Sco n'a pas trouvé les solutions pour l'emporter à domicile face à Saint-Etienne
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

Le Sco a le don pour relancer les équipes en difficulté. Le public de Raymond-Kopa a malheureusement encore pu le vérifier ce mercredi face à Saint-Etienne, dernier de Ligue 1 et qui restait sur quatre défaites consécutives. Si les Angevins passaient tout près d'ouvrir le score dès la 3e minute par une tête de Traoré repoussée sur la ligne par Sako, la suite de la soirée allait s'avérer beaucoup moins réjouissante pour les hommes de Gérald Baticle, qui avait choisi de reconduire le même 11 que dimanche. Les courses de Casimir Ninga et Billal Brahimi, dont c'était sans doute le dernier match avec les noir et blanc, destabilisaient la défense stéphanoise mais Paul Bernardoni se montrait intraitable face à ses ex-coéquipiers. Juste avant la pause, Maçon éliminait Vincent Manceau avant de centrer fort devant le but. Le pauvre Batista Mendy, en voulant défendre sur Nordin, poussait le ballon dans ses propres filets (0-1, 43e). Le scénario idéal pour les Verts. 

Les Angevins retrouvaient un peu d'énergie au retour des vestiaires, mais manquaient clairement de lucidité dans le dernier geste pour égaliser. Les joueurs de Pascal Dupraz faisaient bloc, forçant Mendy à jouer beaucoup derrière avec Petkovic, ce qui faisait descendre des sifflets des tribunes. La soirée de misère se poursuivait pour le Sco avec la sortie sur blessure de Nabil Bentaleb à la 57e minute, suite à un choc. Ce serait finalement moins grave que ce qu'on pouvait craindre initialement (lire les commentaires de Gérald Baticle ci-dessous). Il était remplacé par Pierrick Capelle. Les jeunes Mbock et Nadje jouaient leurs premières minutes en Ligue 1 mais les Stéphanois étaient solidaires jusqu'au bout pour repartir avec la victoire. 

 

 

Gérald Baticle: "Une occasion manquée de retrouver le top 10"

 

Gérald Baticle ne cachait pas déception après cette défaite: "On a bien débuté avec deux belles occasions dans le premier quart d'heure, que j'ai trouvé vraiment intéressant. Après on a baissé de rythme et une fois menés au score c'était le scénario idéal pour Saint-Etienne. Si on ne prend pas ce but, le scénario du match est différent. Globalement on a manqué d'audace, de rythme, d'intensité dans nos intentions et nos réalisations, de prises d'initiatives offensives et de responsabilités. C'est une déception car c'est une occasion manquée de retrouver le top 10 et c'est une défaite à domicile. On voulait être maîtres chez nous, être difficiles à jouer et je n'ai pas ressenti ça ce soir, c'est ce qui me dérange le plus. Les 11 étaient valides, l'équipe équilibrée et avec les absents je n'avais pas beaucoup de possibilités pour faire des changements. Nabil a priori ce n'est qu'un coup derrière le genou. Est-ce que Billal a joué son dernier match avec nous ? c'est une possibilité. C'est le jeu du mercato, mais ça me dérange plus le jour d'un match, pour la concentration du joueur et même de ses coéquipiers. On était 20, on va récupérer nos quatre joueurs partis à la CAN. Je ne suis pas un rêveur, je sais qu'il y a des possibilités d'arrivées et de départs jusqu'au dernier jour. On est actif sur certains dossiers et on est en réaction sur d'autres. Je suis plutôt pour un apport dans la qualité que dans la quantité."