Fermeture des discothèques : "nous sommes peu de choses pour ce gouvernement", s'attriste un patron mayennais

Covid-19 Maine et Loire Mayenne 

7 décembre 2021 à 13h09 - Modifié : 7 décembre 2021 à 16h20 par Alexis Vellayoudom

Dès vendredi, les discothèques devront fermer pour 4 semaines a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Les patrons de boîtes de nuit sont abattus après cette nouvelle fermeture.

CaraClub Azé foule musique lumières discothèque_CaraClub 53
Le CaraClub d'Azé était le seul à rouvrir en Mayenne ce vendredi 9 juillet .
Crédit: Le Cara Club 53

Une nouvelle fois, les discothèques trinquent les premières dans la lutte contre la Covid-19. Hier soir, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fermeture de toutes les boîtes de nuit pour 4 semaines à compter de vendredi, afin de lutter contre la 5ème vague de l'épidémie. 

Vendredi, les gérants devront éteindre la musique, fermer les pistes de danse. Un nouveau coup de massue. Ce matin, c'est le dégoût et l'incompréhension qui dominent chez les patrons, "je suis encore une fois dégoûté, on nous fait fermer pour quatre semaines. On nous prend encore pour les bêtes noires et on nous prend aussi pour des cons", commente sur les réseaux sociaux, le gérant de La Baie des Anges à La Pallu dans le Nord-Mayenne. 

Même constat au C2 de Château-Gontier : "nous sommes tristes de cette décision, et dans l’incompréhension pour le monde de la nuit. Nous sommes peu de choses pour ce gouvernement". 

Son voisin le CaraClub pressentait cette décision : "nous ne commenterons pas cette décision, mais vous vous doutez bien notre déception pour ne pas dire plus".