Futsal. Ligue des champions : l'Etoile lavalloise éliminée après une lourde défaite contre le Barça

MayenneSports

L'Etoile lavalloise a été largement dominée par le FC Barcelone au Tour Élite de Ligue des champions (7-0). Les joueurs de Manolo Moya n'ont jamais réussi à surprendre le portier barcelonais ni maîtriser les attaquants adverses.

30 novembre 2023 à 17h05 - Modifié : 30 novembre 2023 à 17h17 par Cyprien Legeay

L'Etoile lavallois est éliminée de la Ligue des champions.
L'Etoile lavallois est éliminée de la Ligue des champions.
Crédit : Cyprien Legeay/Oxygène Radio

L'Etoile lavalloise repartira les valises pleines de Riga, ville hôte de ce Tour Élite de la Ligue des champions. D'une part parce que les Mayennais ont été largement dominés par le FC Barcelone ce jeudi (7-0), d'autre part parce qu'elles seront pleines d'expérience. Laval, qui participait à sa première Ligue des champions, est toujours en apprentissage.

Malgré un score très sévère, les Stellistes ont montré de bonnes choses par moment. Au bout de 5 minutes de jeu, les premières frappes de Kaïque Ivo et Nelson Lutin donnaient le ton et mettaient Didac, le portier barcelonais, à l'oeuvre (5'). Mais sur l'action suivante, Pito décochait une frappe si lourde et inattendue qu'elle laissait Louis Marquet de marbre (1-06').

On constatait de beaux mouvement Lavallois notamment entre GuirioMouhoudine et El Mesrar mais toujours un manque d'efficacité devant le but. Tout le contraire de la formation espagnole qui plantait de nouveau sur une de leurs rares incursions grâce à Adolfo, seul devant le but (2-015'). Juste avant la pause, Ouassini Guirio lui répondait mais avait le malheur de toucher la barre d'un gardien barcelonais pourtant battu (18'). Derrière, un cafouillage était pas loin de profiter aux Stellistes mais encore une fois la réussite les fuyait... 

 

L'apprentissage de la Coupe d'Europe



Dès l'entame de la seconde période, l'Etoile lavalloise n'avait pas le temps de montrer plus d'envie que Pito surprenait son monde en profitant d'un ballon dégagé pour finir de près (3-021'). Quelques secondes plus tard, le Barça était tout proche de s'envoler, mais Souheil Mouhoudine sauvait la baraque. L'espoir était de courte durée quand Pito s'offrait un triplé pour enterrer Laval (4-010'). Il était imité en fin de rencontre par son compère Adolfo qui inscrivait lui aussi un triplé après un enchaînement parfait devant Marquet (5-013'), puis dans le but vide alors que l'Etoile lavalloise était en power-play (6-014').

Sur le score lourd de 7-0, Laval a encaissé sa deuxième défaite en autant de rencontres et a dit adieu à la première place. Il restera un dernier match, samedi, contre les Italiens d'Eboli, mais celui-ci comptera pour du beurre.