Disparus du Lion d'Angers : 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtrier

Maine et Loire 

Ali El Homadi a été condamné avec une peine de sûreté de 20 ans vendredi, pour le meurtre de Pascal Le Quen d'Entremeuse et l'assassinat de Damien Lesseure en 2015, au Lion d'Angers.

Illustration tribunal Angers_16 04 21_AVC
Salle d'audience de la Cour d'assises d'Angers
Crédit: Mickaël Boulay

19 avril 2021 à 15h37 - Modifié : 19 avril 2021 à 16h27 par Alexis Vellayoudom

Six ans après les faits, c'est une forme de soulagement pour les familles des victimes. Vendredi soir après 5 heures de délibérations, Ali El Homadi, 52 ans, a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle dont 20 ans de sûreté. Un verdict qui clos l'affaire des disparus du Lion d'Angers. En 2015, le corps de Pascal Le Quen avait été retrouvé enterré dans le jardin de l'accusé, celui de Damien Lesseure dans l'Oudon. Ali El Homadi était jugé pour le meurtre de Pascal le Quen et l'assassinat de Damien Lesseure depuis le lundi 12 avril.

Un procès épuisant avec un accusé peu coopératif, décrit par les psychologues comme impulsif et avec une absence d'empathie, "au départ votre fils disparaît, après on le retrouve, on connaît les circonstances du décès. On apprend que c'est un meurtre, ensuite il y a eu une reconnaissance, des aveux puis il s'est rétracté. La famille a vécu un accesseur émotionnel, de la tristesse", explique Maître Boulay.

Maître Mickaël Boulay revient sur le verdict dans l'affaire des disparus du Lion d'Angers
Crédit: Alexis Vellayoudom

Un soulagement pour la famille de Damien Lesseure que défendait Maître Boulay, "c'est un soulagement d'avoir une condamnation avec une reconnaissance des jurés sur les incohérences qu'avait soutenues El Homadi tout au long de son procès. Ca permettait d'avoir une reconnaissance sur tout ce qui s'est passé".

Le parquet avait demandé la réclusion criminelle à perpétuité, mais les jurés en ont décidé autrement. L’accusé a 10 jours pour faire appel.