Le Lion d’Angers. Des boxes en dur pour les chevaux du Mondial de l’Isle Briand

Maine et LoireSports

23 décembre 2022 à 13h16 par Coralie Juret

La construction a démarré après la fin de l’édition 2022 : 120 nouveaux boxes pour remplacer les structures démontables qui accueillaient jusqu’à présent les concurrents des championnats du monde de jeunes chevaux. Les bâtiments seront plus sécurisés et plus confortables.

boxes Mondial Isle Briand Lion d'Angers_23 12 22_Pierre Bédouin architecte
120 nouveaux boxes sont en construction derrière la ferme de l'Isle Briand au Lion d'Angers.
Crédit: Pierre Bédouin Architecte

De nouveaux boxes en dur pour accueillir les futurs champions du monde au Lion d’Angers. La construction de 120 nouvelles places a démarré sur le parc de l’Isle Briand, près de la ferme. Le Département de Maine-et-Loire, via son Groupement d’intérêt public (GIP) investit près 2 millions d’euros pour avoir des conditions d’accueil à la hauteur des concurrents du Mondial du Lion.

« Sur une compétition comme le Mondial du Lion, on accueille des chevaux de très haut niveau, 26 nationalités, extrêmement précieux pour leurs cavaliers », rappelle Véronique Goukassow, présidente du GIP. « Il est donc de notre responsabilité, notre devoir et notre honneur de les accueillir dans des locaux confortables et le plus sécuritaire pour eux. Ce sont des boxes curables mécaniquement qui vont apporter de très bonnes conditions sanitaires, qui vont être faciles d’utilisation pour les cavaliers ».

Véronique Goukassow : "des locaux confortables et sécuritaires"
Crédit: Coralie Juret
boxes construction Mondial Isle Briand Lion d'Angers_16 12 22_CJ
Les 120 nouveaux boxes de l'Isle Briand seront livrés en avril 2023.
Crédit: CJ

 

Lumière et ventilation par le toit

 

Jusqu’à présent, des boxes démontables étaient installés chaque année à l’automne pour recevoir les concurrents des championnats du monde de jeunes chevaux au Lion d’Angers. Pour ce nouvel équipement, l’architecte Pierre Bédouin a fait le choix du bois et de la brique, en écho à l’environnement naturel et bâti.

Les 120 boxes seront répartis dans « deux bâtiments jumeaux complètement mobiles sur les façades est et ouest, toutes les façades coulissent complètement », décrit le professionnel installé à Sceaux d’Anjou. « Sur les deux toits, deux pans viendront s’exprimer comme des chais, une lumière zénithale viendra éclairer l’intérieur des boxes avec des verrières au niveau des toitures. Ces formes de chais permettront aussi une ventilation naturelle : un cheval après une compétition va dégager énormément de chaleur, cet air vicié sera balayé ». C’est une autre entreprise locale, Préfakit à Saint Augustin des Bois qui est en charge de la construction.

Pierre Bédouin : "toutes les façades coulissent complètement"
Crédit: Coralie Juret

La livraison est prévue pour avril 2023. Ces 120 nouveaux boxes serviront tout au long de l’année pour la centaine de compétitions équestres accueillies sur le parc de l’Isle Briand.