Le Lion d'Angers. Le Département rapproche ses services au plus près des habitants

Maine et Loire 

3 janvier 2022 à 18h58 - Modifié : 6 janvier 2022 à 18h48 par Coralie Juret

Elle dessert 42 communes des Vallées du Haut-Anjou pour la Protection maternelle et infantile (PMI), les bénéficiaires du RSA ou les enfants placés (ASE). La Maison des solidarités quitte Avrillé pour Grez-Neuville, au centre de la communauté de communes.

MDS Haut-Anjou Grez-Neuville vue arrière_13 12 21_CJ
La nouvelle MDS du Haut-Anjou s'installe ZAC de la Grée, à deux pas du Lion d'Angers.
Crédit: CJ

Elle sera une Maison des solidarités au coeur du territoire. La MDS du Haut-Anjou va quitter Avrillé pour Grez-Neuville, aux portes du Lion d'Angers en mars. Les services de la protection de l'enfance (ASE), de la PMI (Protection maternelle et infantile), l'insertion des bénéficiaires du RSA ou l'accompagnement social seront recentrés au plus proche des habitants. Ils concernent 42 communes des Vallées du Haut-Anjou.

"On était sur une situation un peu atypique depuis 2017, date du découpage territorial, puisqu’Avrillé était en dehors de notre territoire", reconnaît Christophe Hamard, responsable de la Maison départementale des solidarités du Haut-Anjou. "Là on arrive vraiment en plein cœur, ça prend tout son sens. On a pas mal de défaut de mobilité sur le territoire, des habitants qui ont des difficultés à venir en MDS. On s'arrange pour aller vers eux, soit en mairie, soit sur des visites à domicile. Là, ça va vraiment offrir la possibilité pour que les usagers du territoire puissent venir en MDS".

 

MDS Haut-Anjou Grez-Neuville Dabin agents_13 12 21_CJ
Les agents, ici autour de la Présidente Florence Dabin, quittent Avrillé pour Grez-Neuville en mars.
Crédit: CJ

 

Deux jardins aménagés pour les enfants

 

À partir de mars, plus besoin de faire des kilomètres pour consulter un pédiatre ou voir une assistante sociale, l'ensemble des services et agents d'Avrillé se rapprochent des habitants des Vallées du Haut-Anjou. Le nouveau bâtiment en deux parties de 1000 m² construit ZAC de la Grée leur offrira de meilleures conditions de travail : "il y avait un vrai besoin de travailler davantage en équipe, d'avoir des espaces plus agréables, de se retrouver”, note Florence Dabin. Et une meilleure prise en charge selon la présidente du Maine et Loire. “Lorsqu'un enfant, avec ou sans ses parents vient dans un équipement comme celui-ci, c'est avec une histoire de vie qui est forcément pas évidente, et savoir que l'espace est accueillant, qu'il y a un cadre de vie serein, c'est propice à ce lien de confiance qui va permettre justement d'accompagner au mieux”

Malgré leur arrivée à Grez-Neuville, les agents du Conseil départemental continueront aussi d'assurer des permanences à la maison France Services de Châteauneuf sur Sarthe, et très prochainement, du Louroux Béconnais.