Segré. Le nouvel EHPAD de Marans livré en 2023, en extension du Parc

Maine et Loire 

Après un an de retard au démarrage, le chantier a été officiellement lancé le 24 juin dernier par la direction du Centre hospitalier du Haut-Anjou et la maire de Segré-en-Anjou Bleu.

Segré RVO construction résidence Félicité Marans_24 06 21_CJ
La nouvelle résidence Félicité sera livrée en 2023 sur le site du Parc à Segré.
Crédit: CJ

6 juillet 2021 - Modifié : 6 juillet 2021 par Coralie Juret

Le nouvel EHPAD de Marans sort de terre à Segré. La résidence Félicité déménage sur le site du Parc, avec un an de retard. Le dimensionnement du projet a dû être revu et les espaces de circulation et administratifs, rognés, suite à un appel d'offres infructueux en 2019. Mais la capacité d'accueil elle, ne change pas explique Patrick Plassais, ancien directeur du Centre hospitalier du Haut-Anjou dont dépendent les Résidences du Val d'Oudon. Il a posé la première pierre juste avant son départ à la retraite.

Patrick Plassais : "l'idée c'est de rapprocher et de mutualiser" les résidences
Crédit: Aude Sauvé
Segré RVO 1e pierre résidence Félicité Marans_24 06 21_CJ
Geneviève Coquereau et Patrick Plassais ont posé la première pierre de Félicité jeudi 24 juin.
Crédit: Aude Sauvé

Les Résidences du Val d'Oudon hébergeront au total 290 personnes sur 3 sites : Segré, Sainte Gemmes d'Andigné et Saint Martin du Bois, dont 50 à la nouvelle résidence Félicité, dans un bâtiment neuf de plain pied connecté au premier étape de la résidence du Parc. L'EHPAD de Marans devrait déménager à l'été 2023, pour de meilleures conditions de vie et de travail.

Patrick Plassais : "pour les résidents c'est du confort et de la sécurité"
Crédit: Aude Sauvé

Le nouveau bâtiment de 3000 m² portera la capacité d'accueil à 140 places sur le site segréen des Résidences du Val d'Oudon, avec deux unités neuves pour les résidents désorientés et les personnes handicapées vieillissantes.