Maine et Loire

A Château-Gontier, la filière viande veut “juste de la reconnaissance”

23 juin 2020 à 12h49 Par Coralie Juret
Certains acheteurs faisaient leur retour au marché aux veaux de Château-Gontier, jeudi 18 juin.
Crédit photo : CJ

L’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes Interbev mettait en valeur la qualité du travail de ses acteurs jeudi sur le marché aux veaux. Une filière qui a continué à nourrir le pays pendant la pandémie, et durement touchée elle aussi.

Mettre en valeur la filière viande, c'est la vocation de l'opération “Made in viande” traditionnellement organisée à cette période. Covid oblige, les éleveurs n'ont pas ouvert leurs exploitations, mais ils communiquaient jeudi sur le marché aux veaux de Château-Gontier. Notre reportage.

Écouter le podcast

De nombreuses crises sanitaires en deux décennies

Le marché aux veaux de Château-Gontier doit maintenant retrouver ses acheteurs. La vente a été maintenue durant le confinement, une volonté de la municipalité pour soutenir la filière. Il faut désormais que chacun retrouve ses habitudes comme après chaque crise, rappelle le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne, Philippe Henry.

“On a connu la fièvre aphteuse, on a connu les crises de l'ESB (Encéphalopathie spongiforme bovine dite maladie de la vache folle, NDLR), on a connu aussi les crises de la fièvre catarrhale”, se souvient l’élu. On a subi beaucoup de crises sanitaires depuis ces 20 dernières années, on a été amené même d'ailleurs à fermer le marché, parfois pendant des temps relativement longs pour préserver la qualité sanitaire dans le cadre de cette chaîne. Donc le marché a subi et a vécu de nombreuses crises, l'enjeu pour nous c'est effectivement cette fidélité des apporteurs, cette fidélité des acheteurs pour garantir le maintien de cette place de cotation qui permet de valoriser le travail des éleveurs et le travail des négociants et des intégrateurs”.

Écouter le podcast

Dasse Henry Gendry Mériau veaux plaque Chio_18 06 20_CJ.jpg (261 KB)L'adjointe au commerce Maryline Dasse, le maire Philippe Henry et Jean-Jacques Gendry, responsable du foiral ont reçu une plaque pour l'opération #Fiersdevousnourrir des mains de Jean-Paul Mériau (à droite), délégué veaux d'Interbev Pays de la Loire.

Depuis près d'un mois, le marché aux veaux de Château-Gontier a aussi déménagé au Foirail du Parc Saint Fiacre, dont le sol glissant n’avait pas pu accueillir dans un premier temps les petits veaux.