Maine et Loire

Anjou : le préfet impose le port du masque dans les grandes villes du département, mais pas à Segré-en-Anjou Bleu

10 septembre 2020 à 13h15 Par Coralie Juret
Crédit photo : illustration Caniceus / Pixabay

A partir de samedi minuit, il sera obligatoire dans les espaces publics des villes de Trélazé, Cholet, Beaupréau, Saumur, et toujours Angers.

Trélazé, Cholet, Beaupréau, Saumur. Ce sont les quatre communes ou communes déléguées, en plus d'Angers, dans lesquelles il faudra porter le masque "pour les personnes de plus de 11 ans sur l'espace public de la totalité du territoire communal" à compter de ce samedi minuit, et jusqu'au 11 octobre inclus, annonce le préfet de Maine et Loire.
Depuis le 5 septembre le taux d'incidence dépasse le seuil d'alerte (50 cas pour 100.000 habitants) dans le département, et le taux de positivité aux tests dans les communes concernées par cet arrêté est au dessus de la moyenne départementale (4,2%).

"Une recrudescence importante de la circulation active du virus" qui touche donc tout le département, à l'exception de l'Anjou et sa sous-préfecture, Segré-en-Anjou Bleu. C'est "plutôt une bonne nouvelle pour l'instant", réagit la maire Geneviève Coquereau, qui rappelle toutefois l'importance d'être "toujours précautionneux" et de "ne pas baisser la garde". Le port du masque est d'ailleurs toujours d'actualité dans les commerces et les marchés de plein air rappelle l'élue.

Des enseignants et ATSEM toujours en quarantaine à Saint Martin du Bois


La Covid n'a pas épargné les établissements segréens en cette rentrée. Après la découverte d'un cas positif chez un enseignant de l'école élémentaire Grains de soleil, 5 autres professeurs des écoles et 3 ATSEM sont en isolement pour 7 jours depuis mardi soir, ainsi que 2 élèves de CM2 en contact avec l'enseignant malade. Une classe de CM1-CM2 a été fermée et des maitre.sse.s remplaçant.e.s ainsi que des animateurs de la commune mobilisés.