Beau temps et Covid : les cas de tapages se multiplient en sud-Mayenne

Actualités Mayenne 

Sur le territoire de la Compagnie de gendarmerie de Château-Gontier-sur-Mayenne, les militaires sont intervenus à une vingtaine de reprises la semaine dernière.

OXYGENE RADIO
Crédit: illustration Pexels / Pixabay

24 août 2020 à 15h06 - Modifié : 24 août 2020 à 15h07 par Coralie Juret

Une vingtaine de contraventions pour tapage en seulement une semaine. C'est le constat du commandant de la Compagnie de gendarmerie de Château-Gontier-sur-Mayenne vendredi.


Des abus sonores nombreux, que le Capitaine Clochard explique par les conditions climatiques et la fermeture des établissements de nuit. Il délivre quelques rappels élémentaires avant d'inviter ses amis.


“Souvent la communication entre voisins est primordial et limite bon nombre de cas. Et puis à un moment donné, simplement de ne pas être dehors et de revenir dans la maison et de fermer les fenêtres afin de limiter la propagation du bruit. C’est je pense le conseil le plus important que je pourrais donner”


Et bien qu’on le pense souvent, il n’y a pas d’heure pour le tapage : “certains pensent que c'est que la nuit, c'est aussi le jour. Et la contravention si elle est constatée est de 68 € si elle est payée dans les délais, faute de quoi c'est 180 €”.



Écouter le podcast



Les fêtards sont prévenus, les parents des plus jeunes aussi. Attention donc à la musique et aux éclats de voix pendant vos soirées, et n'oubliez pas le port du masque, la distanciation et les gestes barrières. Les gendarmes seront plus sévères en cas de non-respect.