Mayenne

Château-Gontier. Les jeunes, force de proposition sur l’écologie

13 novembre 2019 à 10h30 Par Alexis Vellayoudom
Une centaine de jeunes ont participé à l'action
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Une centaine de lycéens de l’agglomération ont visité la station d’eau potable et la station d’épuration de Saint-Fort. L’objectif, permettre aux jeunes de participer à la vie municipale

 

La semaine dernière, Château-Gontier et le Pays de Château-Gontier ont invité une centaine de lycéens de l’agglomération pour visiter la station d’eau potable, route de Mirwault, et la station d’épuration de Saint-Fort. L’objectif, permettre aux jeunes d’être force de proposition en matière d’écologie.

 

Comment est gérée l’eau dans les collectivités ?

 

Le matin, la Communauté de communes du Pays de Château-Gontier et la mairie de Château-Gontier-sur-Mayenne vulgarisaient le fonctionnement des institutions. Les élèves affirment avoir appris des choses, « je ne savais pas du tout que c’était des bactéries qui étaient utilisées dans les stations d’épuration, c’est vraiment un projet de développement durable », nous confie Brice, terminale ES au Lycée Victor Hugo.  

Pour Eléa, terminale ES au Lycée Saint-Michel, « par exemple les boues qui sont récupérées dans l’eau, elles sont réutilisées pour remettre de l’eau dans la mayenne. Les boues solides vont servir aux agriculteurs. On utilise tout ce qui est présent dans les eaux usées. On essaye de jeter le moins possible. »

 

Participer à la vie citoyenne

 

Après ces visites, les jeunes étaient conviés à échanger avec les élus et les employés de la Communauté de communes de Château-Gontier et de la ville. La finalité, leur permettre à travers leurs CVL, Conseils de Vie Lycéenne, de proposer des projets applicables par la municipalité, en lien avec l’écologie.

Des idées émergent déjà, « on avait l’idée de faire des journées vertes avec des petites activités pour les élèves pour leur faire comprendre, par exemple, comment se passe le traitement des eaux », explique Eléa, terminale ES au lycée Saint-Michel. D’autres idées, comme les « cleanwalks », marche où l’on ramasse les déchets laissés dans la rue, ont été évoquées.

 

D’autres actions de ce type sont à venir.