Mayenne

Château-Gontier. Philippe Henry veut porter la transition écologique avec sa liste

14 janvier 2020 à 11h36 Par Alexis Vellayoudom
Sa liste de 35 noms est quasi-complète
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Le maire sortant de Château-Gontier-sur-Mayenne est candidat à sa succession. La transition écologique et la cohésion sociale seront ses priorités.

Ce n’est pas un quatrième mandat, mais un nouveau mandat, d’après l’intéressé. Philippe Henry sera bien candidat aux municipales 2020 de la mairie de Château-Gontier-sur-Mayenne. Elle est motivée entre autres par la création de la commune nouvelle, l’année dernière, et le cadre travail.

Écouter le podcast

 

Et pour ce mandat, Philippe Henry a deux priorités, la cohésion sociale et la transition écologique, « être précurseur dans tout ce qui peut améliorer la qualité de l’eau, la qualité de l’air, la question liée à la performance énergétique. Tout ce qui peut concerner le développement de nos filières locales, nos filières courtes dans l’alimentaire. »

 

Raccrocher le citoyen à la vie locale

 

Les dernières élections en 2014 ont peu rassemblé, 36 % d’abstentions, un record sous la Vème République. Les gens boudent les urnes, s’impliquent moins dans la vie locale, des maires abandonnent. Par exemple, Coudray et Châtelain n’ont pas encore de liste. Une situation inquiétante pour Philippe Henry.

Écouter le podcast

Le maire sortant, également président de la communauté de communes du Pays de Château-Gontier, veut également raccrocher le citoyen à la vie locale, « il n’y a plus un projet local qui n’est pas discuté avec le citoyen […] donc aujourd’hui la démocratie, elle est bien plus vivante qu’elle ne l’avait été, il y 30 ans, il y a 40 ans », raconte Philippe Henry.

 

Sa liste de 35 noms est quasi-complète. Y figureront 20 personnes de Château-Gontier-Bazouges, 10 d’Azé et 5 de Saint-Fort, dans le respect de la charte initiée à la création de la commune nouvelle. Pour l’instant, aucune liste d’opposition ne s’est déclarée.