Mayenne

Chateau-Gontier. Semaine du harcèlement scolaire, les parents seront concernés

07 mars 2019 à 16h19 Par Alexis Vellayoudom
À l’occasion de la semaine contre le harcèlement à l’école, la MSA, Mutualité Sociale Agricole, le pays de Château-Gontier, Familles Rurales et le Collège Paul Emile Victor ont mis en place plusieurs animations destinées aux élèves et aux parents.

Que faire en cas de harcèlement scolaire ? Comment le démasquer ? Quels rôles pour les parents ? Bon nombre de questions qui seront posées pendant la semaine contre le harcèlement scolaire. La MSA, qui organise plusieurs animations à destination des enfants, a choisi le thème du « harcèlement scolaire ».

Un choix porté par Virginie Honoré, délégué MSA dans le canton de Bierné, sa fille a été victime de harcèlement scolaire, « ma fille était en 4ème, elle n’a pas fini son année scolaire. Notre médecin familiale nous a demandé de la changer d’établissement, mais rester en Mayenne, c’était compliqué, car avec les réseaux sociaux, il n’y a pas de limites et ça va très vite », raconte-t-elle. Aujourd’hui, sa fille est lycéenne. Virginie avoue avoir eu de la chance que sa fille ait pu se confier à la famille. 

Pour cette semaine, trois ateliers sont proposés. D’abord le 12 mars, un théâtre-forum avec la Compagnie Myrtil, au collège Paul-Emile Victor d’Azé, destiné aux 126 élèves de 6ème. Un théâtre-débat le 19 mars, avec la compagnie Noctilus, à la salle le Rex de Château-Gontier. Enfin, un ciné-débat le 19 mars à 20h, au Cinéma le palace de Château-Gontier. Avec la projection du film « 1 : 54 » de Yan England qui traite du harcèlement, du suicide et des moyens d’en sortir, notamment le sport. Cette soirée se fera avec la participation de l’association Marcel Ment, Non au Harcèlement qui vient en aide aux jeunes harcelés.

Pour la projection du film, les élèves des collèges Paul-Emile Victor et Jean Rostand feront un premier visionnage dans l’après-midi pour les préparer, avec l’aide des enseignants.

Cette semaine contre le harcèlement scolaire n’est pas seulement destinée aux enfants. Les organisateurs souhaitent aussi toucher et sensibiliser les parents, « l’occasion va être donné de les rendre acteurs. Ça va nécessairement provoquer des réactions chez les parents, mais je pense de bonnes réactions », confie Bernard Blanc, principal adjoint du Collège Paul-Emile Victor. L’objectif final, libérer la parole des élèves et augmenter la vigilance des parents. Un retour sur cette semaine est prévu avec les enseignants sur le temps scolaire.

 

Le théâtre-débat et le ciné-débat sont gratuits et ouverts à tous.

Pour le théâtre-Débat du 19 mars, vous pouvez réserver auprès du Centre Social au 02 43 09 55 80 ou au centre.social@chateaugontier.fr.

Pour le ciné-débat du 21 mars, vous pouvez réserver au numéro suivant : 02 43 91 81 45.

Photos