Confinement : la frustration des clubs sportifs

Actualités Maine et Loire 

Pour certaines équipes, c'est la perspective d'une belle saison qui s'envole. Pour d'autres, la frustration de ne pas avoir disputé leur maintien sur le terrain, comme le Rugby Club du Haut-Anjou.

OXYGENE RADIO
Crédit: Rugby Club du Haut-Anjou / RCHA Segré Facebook

2 avril 2020 à 4h00 par Coralie Juret

La pandémie de coronavirus a renvoyé toutes les équipes sportives au vestiaire. En France, les championnats et compétitions ont été annulés, les saisons prématurément clôturées. Une aubaine pour le Rugby club du Haut-Anjou, le RCHA qui sauve sa peau en 1e et 2e séries du championnat régional. Même si son président segréen est bien embêté, et surtout frustré.

“On était dernier du championnat, on avait la possibilité d'aller chercher les points dont on avait besoin pour se maintenir”, explique Hugues Meillereux. “On avait préparé l'équipe et les esprits en tout cas et on a une frustration par rapport à ça, parce que même si on est maintenu cette année, on le doit à une règle administrative et non pas sportive. C’est une frustration aussi par rapport aux résultats et aux attentes de l'équipe”.

Écouter le podcast

Alors en attendant la sortie de crise, que font les rugbymen segréens pour garder la forme ? 

“On a Sébastien qui a diffusé particulièrement pour l'école de rugby, pour les enfants mais ça s'adresse aussi aux seniors, un programme de maintien en forme. Après, on a un certain nombre de personnes qui sont chez eux en confinement, d'autres qui continue à travailler. On espère que tout le monde s’implique dans une démarche de maintien en forme, en tout cas c'est important. En plus, le rugbyman ne se laisse pas aller à contrairement à ce qu'on pense, donc je suis persuadé qu'ils continuent à s'entretenir tous”, répond Hugues Meillereux, le président des Horses Blacks.

Écouter le podcast

Après cette saison annulée, le championnat reprendra fin septembre, mais les rugbymen segréens pourraient faire leur retour sur la pelouse plus tôt. La Fédération souhaite mettre en place des rencontres amicales et tournois pour l'après confinement, dès le mois de mai si possible et jusqu'à la fin juin.