Maine et Loire

Confinement : relâchement à l’arrivée du beau temps

10 avril 2020 à 10h55 Par Coralie Juret
Crédit photo : illustration Ludovic Sarrazin / Flickr

Sur les routes du Maine-et-Loire le week-end dernier, les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière ont dressé une centaine de contraventions pour non-respect des mesures sanitaires.

Avec le retour des beaux jours, une certaine relâche se fait sentir chez les Français, alors le gouvernement s’apprête à prolonger le confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Le confinement est loin d'être fini, rappelle le Commandant de la compagnie de Segré-en-Anjou Bleu, Bruno Gauvillé. “On a des gens qui ne portent aucun intérêt pour le confinement, ils ne se sentent absolument pas concernés, ne respectent absolument pas ce qui a été préconisé, ne se munissent pas des attestations de déplacement. En particulier une population assez jeune qui pense être invincible vis à vis ce virus et qui a décidé de vivre comme au quotidien. Et aussi une population qui n'arrive pas à comprendre qu'elle doit regrouper ses achats, chercher à se déplacer le moins possible et qui veut continuer à vivre une vie normale”.

Écouter le podcast

Un confinement respecté dans l'ensemble, tempère toutefois le Capitaine Gauvillé, qui préconise vraiment des sorties brèves, notamment pour les enfants confinés en appartement. En rappelant “si le virus circule, c'est parce que les gens circulent”

“Plus on reste chez soi, plus on s’astreint à des règles dures sur le confinement, plus court il sera et c’est ce qu'il faut rappeler je crois. Si on veut que ce confinement se termine rapidement, il faut vraiment qu'on le respecte le mieux possible”.

 

Écouter le podcast

Des contrôles aléatoires, à pied et à vélo

De son côté, la gendarmerie s’est réorganisée pour tenir le terrain. à Segré-en-Anjou Bleu, la Compagnie travaille en équipes restreintes dans le respect des gestes barrières. 70 % de son temps est désormais consacré à la mission "Confinement Covid-19" pour s'assurer du bon respect des règles, explique leur commandant Bruno Gauvillé.

“Au total c'est une centaine de missions chaque jour qui sont réalisées par les militaires de Segré sur l'ensemble du territoire, avec des contrôles sur des points de passage obligés mais aussi des contrôles aléatoires dans les différentes communes. Je rappelle que par arrêté préfectoral que toutes les aires de jeu, les abords des cours d'eau, les abords d’étangs sont interdits. Donc on s'assure aussi par des patrouilles pédestres, des patrouilles en VTT que ce soit respecté sur l'ensemble du territoire de Segré-en-Anjou Bleu”.

Écouter le podcast

Si le nombre de verbalisations a ralenti la semaine dernière, les gendarmes du Maine-et-Loire constatent un léger relâchement avec le retour du beau temps, ainsi que des vitesses excessives sur des routes quasi-désertes.

Le Capitaine Gauvillé le rappelle : "le respect du confinement est primordial" pour gagner cette guerre contre le virus.