Couvre-feu : entre incompréhension et philosophie, les bars segréens se sont résignés à fermer

Actualités Maine et Loire 

Les bars segréens ont la gueule de bois ce lundi... comme tous les débits de boisson, ils ont dû rester fermés ce week-end avec l'entrée en vigueur du couvre-feu samedi. Vendredi, les patrons étaient incrédules à l'annonce de la nouvelle.

OXYGENE RADIO
Dernières boissons en terrasse ce vendredi après-midi à Segré, pour des clients qui l'ignorent encor

26 octobre 2020 à 15h51 - Modifié : 26 octobre 2020 à 16h08 par Coralie Juret

Écouter le reportage

Déjà-vu

Les bars du Maine et Loire ont baissé le rideau ce week-end… Le département est sous couvre-feu depuis samedi et jusqu’au 16 novembre minuit, trois semaines qui seront prolongées annonce le préfet René Bidal. Conséquence, les évènements sont limités à 1000 personnes et les salles de sports et bars sont fermés.

Des mesures qui ne vont pas arranger les affaires de Jérôme et Mathéo Couvreux dans leur bar l’Esplanade à Segré.

Mathéo Couvreux, du bar l'Esplanade

"Une guerre, il faut l'affronter"

Si certains prenaient les choses avec philosophie ou résignation vendredi après-midi, d'autres avaient du mal à digérer la nouvelle, comme Arnaud dans son bar l'Escale qui préférerait rester ouvert.

Arnaud, patron de l'Escale

Arnaud s'inquiète aussi du paiement des charges reportées pendant le confinement, qui vient de débuter. Les professionnels impactés pourront accéder aux dispositifs existants et aux nouveaux annoncés par le Premier Ministre jeudi dernier, a répondu le préfet René Bidal.