Maine et Loire

Covid-19 : comment confectionner des masques en tissu ?

17 avril 2020 à 16h56 Par Coralie Juret
Crédit photo : CJ

En attendant le déconfinement, comment confectionner son masque en tissu ? Les modèles sont nombreux sur la toile mais seuls deux sont certifiés, ceux que l'AFNOR a mis à disposition du grand public. La Ville du Lion d'Angers a décidé de donner un coup de pouce aux couturières bénévoles qui se sont lancées dans la confection en série.

Des sollicitations de couturières, des habitants en demande… Le maire du Lion d'Angers Etienne Glémot a lancé un appel à bénévoles. La municipalité a racheté les stocks de la mercerie Françoise Couture et du magasin Centrakor ZAC de la Grée pour distribuer les matériaux manquants, élastiques et rubans notamment, lors de permanences en mairie.

“On a acheté du fil, on a acheté plein de choses. On a quand même des personnes à qui on était très attaché qui sont décédés au Lion d’Angers. On sait que la maladie est dans nos murs, donc on veut vraiment que les gens se protègent et protègent les autres par leur geste citoyen de porter un masque barrière”.

Écouter le podcast

Pour la confection, deux ou trois couches de coton avec une trame serrée de type popeline ou de vieux draps font l'affaire. Une habitante a d'ailleurs fait don d'un vieux stock après le décès de sa maman. Débutante ou non, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

“Il y a encore beaucoup de machines à coudre dans les maisons donc tout le monde les a ressorti, on fait appel à tous les volontaires. Après s'il y a quelques défauts de couture ma foi, je ne crois pas que ce sera ça l'essentiel dans la protection et dans l'usage du masque”.

Écouter le podcast

52 couturières et couturiers béénvoles dont un professionnel d’Andigné avaient déjà confectionné 920 masques en tissu mercredi matin, la Ville du Lion d'Angers espère distribuer 1000 aux plus âgés et aux plus démunis de ses 5000 habitants, dès la semaine prochaine. Ils recevront une notice d'utilisation avec, pour son bon usage. Ce masque alternatif ne se substitue pas aux gestes barrières et les mesures de distanciation sociale.



Pour confectionner son masque :

Si vous souhaitez les produire en série et en faire don, inscrivez-vous sur la plateforme de l’AFNOR ou rapprochez-vous de votre mairie. Le Lion d'Angers organisera d'autres permanences pour se fournir en matériaux et patron la semaine prochaine.

Consignes d’entretien :

  • lavez-vous les mains avant et après la manipulation du masque 
  • continuez d’appliquer les gestes barrières et la distanciation sociale
  • port limité à 4h maximum
  • une fois enlevé, mettez-le dans un sac plastique fermé
  • lavage à 60° pendant 30 mn minimum et séchage au sèche-linge, le plus rapidement possible après lavage.