COVID-19 : des mesures efficaces à poursuivre en Pays de la Loire

Actualités Maine et Loire 

Les indicateurs arrivent à une sorte de plateau dans la région, mais restent élevés en Mayenne et en Anjou, notamment chez les plus de 65 ans. Les hôpitaux sont toujours sous tension.

OXYGENE RADIO
Un dépistage mobile de la Protection civile à Craon en août 2020.
Crédit: CJ

13 novembre 2020 à 8h17 - Modifié : 13 novembre 2020 à 9h00 par Coralie Juret

Une efficacité des mesures se dessine en Pays de la Loire. Dans notre région, les taux d'incidence et de positivité à la Covid-19 sont en baisse, "des indicateurs à prendre avec prudence" souligne l'ARS. 

Selon l'Agence régionale de santé, ils restent d'ailleurs élevés en Maine-et-Loire et en Mayenne, notamment chez les plus de 65 ans avec 431,4 cas pour 100.000 habitants en Anjou, et 292 pour 100.000 en Mayenne. 28% des EHPAD ligériens sont touchés, avec 198 cas dans 13 clusters en Maine-et-Loire, 104 cas au sein de 7 clusters mayennais.

"Une sorte de plateau se dessine" mais il faut "continuer les efforts", notamment l'isolement en cas de symptômes ou de test positif. L'offre de soins est toujours en tension avec 252 lits sur 350 occupés en réanimation, dont 142 cas de Covid. La Covid-19 fait actuellement 13 morts chaque jour en Pays de la Loire.

L'ARS a demandé aux établissements de santé de la région de déprogrammer au moins 20% de leur activité habituelle pour pouvoir ouvrir de nouveaux lits de réanimation au besoin.

Le Premier Ministre Jean Castex n'a par ailleurs annoncé aucun allègement pour les 15 prochains jours à minima. "C'est dans les mains de chacun d'entre nous que se trouve la clé du temps qu'il faudra", a rappelé le directeur de l'ARS Jean-Jacques Coiplet.