Covid-19. En Pays de la Loire, l'Agence Régionale de Santé parle d'un début de 3ème vague

Actualités Maine et Loire 

L'Agence Régionale de Santé faisait le point hebdomadaire. La situation se dégrade en Pays de la Loire.

OXYGENE RADIO
Crédit: Coralie Juret

21 janvier 2021 à 16h01 - Modifié : 22 janvier 2021 à 7h42 par Alexis Vellayoudom

Le mot est lâché, "c’est le début de la 3ème vague", a expliqué Jean-Jacques Coiplet, directeur de l’Agence Régionale de Santé. Le taux d’incidence est à 157,4, c'est 13 points de plus en 2 jours, un taux de positivité de 6,4. Chez les plus de 65 ans, le taux d'incidence s'élève à 183. 


Le taux de contamination est aussi élevé, un R0 à 1,21, "le nombre d’entrée à l’hôpital est supérieure au nombre de sorties, le solde est de nouveau négatif". L’Agence Régionale de Santé appelle au respect des gestes barrières, désormais, elle préconise 2 mètres de distance. 



Un collège fermé en Sarthe



En Pays de la Loire, 10 classes sont fermées, 7 en Loire-Atlantique, 2 en Vendée et une en Sarthe où le collège Bellevue de Loué a dû fermer par arrêté préfectoral, "du personnels et des enseignants étaient soit touchés, soit cas contact et donc il n'y avait plus les structures pour accueillir les élèves". 


508 élèves sont positifs et 62 personnels, "on constate aussi une augmentation", explique le recteur de l'académie, Williams Marois. 



31 000 personnes vaccinées en Pays de la Loire



Côté vaccination, 31 000 personnes vaccinées en Pays de la Loire, 6 000 personnes rien que pour la journée de mercredi. Aujourd'hui, une trentaine de centres de vaccination sont ouverts en Pays de la Loire, "à compter de février, il y en aura une quarantaine". Une vaccination tout même dépendante de l'approvisionnement, "nous ne pouvons ouvrir de centre ou de rendez-vous, s'il n'y a pas de vaccins à disposition. Cette campagne de vaccination est progressive. À terme, toutes celles et ceux qui n'ont pas eu de rendez-vous en auront".