Mayenne

Covid-19 : la Mayenne “touche le seuil d’alerte”

09 juillet 2020 à 12h10 Par Coralie Juret
Tous les Mayennais vont être invités à se faire dépister à partir de la semaine prochaine.
Crédit photo : Illustration Darko Stojanovic / Pixabay

“Il est encore temps d’agir pour éviter un deuxième confinement”, estime le préfet Jean-Francis Tréffel. La CPAM et l’Agence régionale de santé organisent une grande campagne de tests à l’échelle du département dès la semaine prochaine, une première en Pays de la Loire.

Les cas de Covid ont quadruplé en seulement quinze jours en Mayenne. Le département “touche le seuil d'alerte” avec une incidence de 47 cas pour 100 mille habitants ces sept derniers jours. 219 nouveaux cas sont déclarés entre 30 juin et le 6 juillet. Six foyers épidémiques (clusters) sont “sous contrôle”, à Laval (dans un EHPAD, un foyer d’hébergement et un abattoir), Craon (un abattoir) et Château-Gontier (à l’ESAT et au FJT), pour un total de 80 cas. 2 personnes sont hospitalisées en réanimation à l’hôpital de Laval.

Une situation qui pousse les autorités à une "extrêmement grande vigilance". L'Agence régionale de santé et la CPAM organisent une grande campagne de dépistage pour tous les habitants de plus de 10 ans dès la semaine prochaine, à commencer par Laval et L’Huisserie, communes les plus touchées, et le sud-Mayenne.

Prélèvement nasal et test sanguin pour tous les Mayennais

“Nous invitons par le biais d’un courrier ou d’un mail à destination des assurés sociaux du département, à participer à un dépistage par test virologique et sérologique remboursé à 100% par l’Assurance maladie et sans faire l’avance des frais”, explique Thomas Bouvier, responsable de la cellule régionale de coordination de la gestion du risque. “L’assuré présente son courrier et son mail dans un laboratoire” qu’il aura contacté préalablement afin de prendre rendez-vous. Ce courrier ou ce mail vaut prescription”.

Écouter le podcast

Nombreux cas asymptomatiques, seniors compris

1000 tests sont déjà prévus cette semaine dans le cadre du contact tracing. La campagne de dépistage n’a pas de caractère obligatoire mais les Mayennais sont fortement invités à y participer. "Il est encore temps d'agir pour éviter un 2e confinement", alerte le Préfet de la Mayenne, alors que le gouvernement a annoncé préparer un plan de reconfinement dans l’anticipation d’une seconde vague.

Le Préfet Jean-Francis Tréffel préconise de limiter les rassemblements familiaux, amicaux et professionnels. Il pourrait d'ailleurs prendre des arrêtés concernant le 14 juillet, après la fin de l'état d'urgence sanitaire prévue demain.