Mayenne

Covid-19. Les centres de dépistage mayennais font le plein avant les vacances

21 juillet 2020 à 18h30 Par Coralie Juret
Un dépistage hier sur le drive de L'Huisserie en Mayenne / CJ

Depuis leur ouverture il y a huit jours, 7500 personnes ont été testées dans les centres temporaires de Laval et l'Huisserie. Ce dernier accueillait hier le Ministre de la Santé.

Écouter le podcast

Aux abords de la salle polyvalente de L'Huisserie, le premier centre temporaire de dépistage installé en Mayenne en 36 heures seulement, on attend patiemment sous les arbres, masque sur le nez.

Nombreux sont les habitants venus se faire dépister pour protéger leurs proches : enfants, grands-parents, soeur enceinte, ou eux-mêmes. Comme Claudine, atteinte d'un cancer et “inquiète” : “très inquiète par rapport à ça”, confirme cette dame qui veut aussi protéger ses petits enfants. “Moi le confinement, ça a été le confinement complet, je ne suis pas sortie de chez moi du tout. C'est pour me rassurer”.

Pour arriver à la tente de la Protection civile, il faut 30 mn en moyenne. Au-delà, on réoriente vers un autre centre explique le président mayennais Rémi Besson. Guillaume lui, veut pouvoir protéger ses collègues, et montrer patte blanche au besoin pour partir en vacances en fin de semaine. “Je préférerais partir en ayant un minimum de garanties pour savoir que j'emmène pas le virus avec moi. Jusqu'à preuve du contraire, c’est pas parce qu’on est mayennais qu’on est contaminé par le Covid. J'espère qu'on aura pas besoin justement de justifier d'un test négatif mais bon, au moins le cas échéant on pourra le dire”. Des Mayennais se sont en effet vu refuser ou annuler des locations en raison de leur origine.

Des départs en vacances qui expliquent en partie l'engorgement de certains drives, comme ceux de Château-Gontier et Changé ouverts lundi matin et déjà saturés. Les deux sites de Laval et celui de l'Huisserie sont ouverts à tous les Mayennais, rappelle l'ARS. Certains résultats se font parfois attendre aussi.