Craon. La liste S’Unir et Agir veut restaurer la confiance des craonnais

Actualités Mayenne 

Bertrand de Guébriant et Philippe Guiard, membres de l'opposition, montent une liste, sans « étiquette ». Ils veulent restaurer la confiance et redonner une place importante à Craon.

OXYGENE RADIO
Philippe Guiard (à gauche) et Bertrand de Guébriant (à droite)
Crédit: Alexis Vellayoudom

28 janvier 2020 à 6h48 - Modifié : 28 janvier 2020 à 8h47 par Alexis Vellayoudom

Bertrand de Guébriant est responsable administratif d’un groupe de presse locale, Philippe Guiard est chef de projet dans un cabinet d’expertise comptable (NDRL : il est aussi ancien président la Communauté de communes du Pays de Craon), tous les deux ont lancé la liste « S’Unir et Agir pour Craon ».

Les principaux intéressés se disent sans « étiquette » et rassemblent des personnes « représentatives de la population craonnaise, mais aussi des gens investis dans des associations. » Pour l’instant, aucune tête de liste, elle sera dévoilée, comme le programme, à la mi-février, mais ils soulignent déjà qu’ils voudraient mettre en place des commissions extra-municipales.

 

Restaurer la confiance financière

 

En attendant, ils ont pu dévoiler quelques axes de travail, comme rétablir la confiance avec les habitants, notamment sur le plan financier, « les finances de la ville ne permettront pas de faire des grands projets. Il faut passer à une gestion qui soit en adéquation avec les capacités financières. Le taux d’endettement a été multiplié par 2 en 6 ans. Je parlais de restauration de confiance, il faut aussi maîtriser nos budgets », explique Philippe Guiard. Les deux hommes promettent qu’il n’y aura pas d’augmentation des impôts.

Écouter le podcast

L'un des projets phares, le groupe scolaire public sur le site de Girande, porté par la municipalité en place. L’établissement sera doté de 12 classes, dont une unité localisée pour l’inclusion solidaire, mais aussi un city stade, « même si il a été commencé par l’équipe en place, il sera le projet phare du prochain mandat et devra être mené par l’équipe qui prendra la suite », précise Bertrand de Guébriant.

 

Craon doit retrouver sa place 

 

Pour les colistiers, le rétablissement de la confiance passe également par la Communauté de communes du Pays de Craon, « c’est retrouver notre place pour co-construire une dynamique de territoire qui est essentielle. On est "pour" échanger avec nos collègues des communes voisines. Il peut y avoir des points de divergences, mais notre devoir, c’est de trouver une conciliation », ajoute l’ancien président de la Communauté de communes, Philippe Guiard.

Écouter le podcast

Ils parlent d’ailleurs de projets de mutualisation des moyens entre les communes. Concernant la question des communes nouvelles, le débat reste ouvert.

 

La liste est quasi-complète.

 

contact : https://www.facebook.com/pg/UniretAgirpourCraon/posts/