Mayenne

Décision l'an prochain pour les 90 km/h en Mayenne

28 octobre 2019 à 16h37 Par Coralie Juret
La RN 162 entre Laval et l'Anjou restera à 80 km/h. Son déclassement en départementale peut encore prendre deux ans.
Crédit photo : CJ

Le Département étudie la question d'un retour à 90 km/h sur certains de ses axes mais "aucune décision n'est prise" pour l'heure, assure le président Olivier Richefou. Moins de 300 km seraient concernés.

Pourra-t-on à nouveau rouler à 90 km/h sur les routes mayennaises ? Le Conseil départemental étudie actuellement la question mais elle n’est pas encore tranchée assure le président Olivier Richefou, qui a été consulté par son homologue angevin. En Maine-et-Loire, les conseillers départementaux ont voté sur le principe un retour à 90, le 14 octobre dernier.

"Nous n'avons pas pris de décision, aujourd'hui le dossier est toujours à l'étude dans les services techniques", explique le Mayennais Olivier Richefou. "Si nous le faisons ce sera en concertation avec les Départements voisins et sur des axes qui correspondent à certaines exigences notamment de largeur, de bandes de roulement et de mesures de protection".

Écouter le podcast

Un "sujet sensible car en cas d'accident la responsabilité du Département sera engagée". D'où la nécessité insiste le président, de "consulter toutes les parties, notamment les associations de sécurité routière, la police, la gendarmerie". Si retour à 90 il y a, il ne concernera d'ailleurs que 7 à 8 % du réseau départemental au maximum sur les 3600 km de routes mayennaises, estime Olivier Richefou, sachant que les RN12 et 162 sous l'autorité du préfet, resteraient elles à 80 km/h. Une aberration pour Olivier Richefou.

"On a un système ridicule. Les routes les plus larges et les plus confortables resteront à 80, alors que nous, on a la possibilité d'en mettre à 90". Le déclassement de la RN 162 (pour l'aménagement d'une 2x2 voies entre Laval et Le Lion d'Angers) "peut demander encore deux ans. Vous comprendrez qu'en 2020, on pourrait avoir une RN 162 qui reste à 80 et une voie qui la traverse qui serait à 90", s'agace le président mayennais. Les préconisations nationales exigent d'ailleurs, pour repasser à 90 km/h, "10 km de voie sans une intersection. Vous n'en trouvez aucune en Mayenne".

Écouter le podcast

Sur ce sujet épineux et attendu, il faut donc "que toutes les études soient faites, c'est ce que l'on fait en ce moment. La décision sera prise en 2020".