Maine et Loire

Départs en vacances : 3 conseils à lire pour partir en toute sécurité

24 juillet 2020 à 16h34 Par Coralie Juret
Crédit photo : illustration Croisy / Pixabay

Protection contre les cambriolages, sécurité routière, coronavirus… On (re)fait le point sur les choses à savoir avant de faire sa valise avec la Compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou Bleu.

Signaler son départ en gendarmerie

Des patrouilles de gendarmes contre les cambriolages. La gendarmerie (partout en France) réactive l'opération Tranquillité vacances pour veiller sur les habitations et entreprises laissées vides pendant l'été. Pour cela il suffit de compléter le formulaire sur le site service-public.fr et de le déposer en gendarmerie.

Les militaires feront des rondes, explique le commandant de la Compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou-Bleu, Bruno Gauvillé : “Aujourd'hui la technologie nous permet à partir du moment où vous avez enregistré l'opération tranquillité vacances d'avoir dans nos smartphones directement les différents points. Et le gendarme lorsqu'il construit sa patrouille, il sait où il peut se rendre de façon à vérifier que l'ensemble des ouvrants de votre habitation sont intègres”.

“Prévenez aussi vos voisins proches”, conseille le patron des gendarmes segréens, “ils pourront éventuellement s’ils remarquent quelque chose de suspect, nous prévenir”. Le Capitaine Gauvillé conseille aussi de faire relever régulièrement son courrier et de ne pas indiquer son absence sur les réseaux sociaux, “les cambrioleurs sont aussi connectés”. La domotique permet également de simuler une présence pour décourager les cambrioleurs.

Écouter le podcast

Se masquer contre la COVID-19

Le coronavirus ne prend pas de vacances, alors dans la valise, n'oubliez pas votre masque. Le commandant de la Compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou-Bleu rappelle le respect strict des gestes barrières pendant l'été, alors que le virus circule. “Notre territoire est bien sûr concerné puisque les clusters de Mayenne sont tous proches. On se rend compte que les zones qui ont été les moins touchées pendant la vague sont aujourd'hui à confrontées à une recrudescence de cas. Donc on respecte les gestes barrières, depuis lundi dans l'ensemble des lieux clos accueillants du public, il est obligatoire de porter un masque. Je rappelle que l’amende est de 135 €”.

“Soyons solidaires, respectueux et protégeons-nous”, sans oublier la distanciation et la désinfection des mains à l’heure de l’apéro.

Écouter le podcast

Pas de relâchement au volant

On ne le dit jamais assez, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas. Depuis le déconfinement, les gendarmes de la Compagnie segréenne constatent un certain relâchement sur les routes.

“Il est impératif de respecter les limitations de vitesse, bien que sur certains axes du département elles aient été relevées à 90 au lieu de 80 (km/h, NDLR)”, rappelle le Capitaine Bruno Gauvillé. “Et puis pour les plus jeunes qui lors des vacances estivales font un peu plus la fête que d'habitude, je rappelle que celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas. La consommation de stupéfiants est bien sûr interdite et absolument prohibée au volant”.

Écouter le podcast

En bref : “soyez vigilant, profitez de vos vacances et levez le pied”. Et n’oubliez pas de vous reposer avant la rentrée !