Mayenne

« Des anesthésistes qui se comportent comme des mercenaires »

11 janvier 2019 à 18h23 Par Alexis Vellayoudom
Crédit photo : © Capture d'écran Google Street View

Olivier Richefou, président du Conseil départemental de la Mayenne, est revenu sur les événements du Centre Hospitalier du Nord-Mayenne, lors de ses vœux aux collaborateurs hier.

Le Président du Conseil départemental de la Mayenne, Olivier Richefou, adressait ses vœux 2019 à ses collaborateurs hier, à Château-Gontier. Nous avons pu revenir avec lui sur la situation du centre hospitalier de Mayenne.

Olivier Richefou déplore le comportement d’anesthésistes, « des mercenaires qui cherchent à faire l’argent sur le dos de la sécurité sociale. Et qui, alors que le tarif est à 1000 euros par jour […] exigent 1700 à 2000 euros […] ils oublient qu’ils ont prêté serment ».

Début janvier, la direction du Centre Hospitalier de Mayenne avait annoncé la fermeture provisoire des services maternité et chirurgie par manque d’intérimaires anesthésistes et réanimateurs. Une fermeture qui avait provoqué la colère des usagers et du personnel. Hier, la direction annoncé la réouverture des services. La manifestation qui est prévue demain à Mayenne, est maintenue.

Les associations Audace 53 et l’ACCDM 53 (Association des Citoyens contre les Déserts Médicaux), ainsi que le personnel se sont donné rendez-vous à 10h30, à la cale de Mayenne.