En Maine-et-Loire, les voitures-radars externalisées font leur rentrée officielle

Actualités Maine et Loire 

A partir du 1er décembre, ces voitures prestataires commenceront leur mission de contrôles de vitesse, délégués par l'Etat

OXYGENE RADIO
Crédit: Pixabay

27 novembre 2020 à 7h20 - Modifié : 27 novembre 2020 à 7h51 par Alexis Vellayoudom

Elles étaient en phase de test et de repérage, mais à partir de mardi, elles seront bien officielles. Les voitures-radars externalisées commenceront leur mission de contrôle de vitesse, déléguée par l'Etat. Ces prestataires seront sur les routes 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, "la liste des parcours à réaliser par l'opérateur privé a été élaboré par le service Sécurité Routière de la Direction Départementale des Territoires, avec l'apport des connaissances des zones à risques et des zones infractionnelles de la police et de la gendarmerie", explique la préfecture. 

Dans l'Anjou Bleu, une vingtaine de routes sont concernées dont les axes Pouancé – Le Lion d’Angers ; Candé – Châteauneuf ; Candé – Château-Gontier et Le lion d’Angers – Château-Gontier. Voici la liste des routes concernées sur le département : 

Routes Radar 49_27 11 20_Préfecture.PNG (38 KB)Listes des routes concernées par ces contrôles ©Préfecture du Maine-et-Loire

La préfecture se veut rassurante, "les radars embarqués sont conçus pour cibler les conducteurs responsables d’excès de vitesse importants. Tout conducteur normalement attentif aux limitations de vitesse peut donc rouler sans crainte d'être verbalisé". Le conducteur et l'entreprise propriétaire de la voiture-radar n'ont aucune indication sur les infractions. Les données sont directement transférées aux officiers de police judiciaire du Centre automatisé de constatation des infractions routières à Rennes.