En Mayenne. La robotique pour réconcilier filles et sciences

Actualités Mayenne 

Une équipe de filles, pour représenter la France au concours international de robotique RoboRave Australia en mai. Ces 22 collégiennes mayennaises de Jacques Monod à Laval et Volney à Craon ont remporté le premier prix 100 % féminin l'an dernier au concours RoboRave France. L'association organisatrice veut en profiter pour promouvoir les sciences auprès des jeunes filles.

OXYGENE RADIO
L'équipe mayennaise s'est qualifiée l'été dernier à Craon en remportant le prix 100 % féminin RoboRa
Crédit: RoboRave France

31 janvier 2020 à 10h52 - Modifié : 31 janvier 2020 à 11h14 par Coralie Juret

Écouter le podcast

Des clubs de robotique exclusivement féminins en 4e à Craon et à Laval... Voilà de quoi étonner leurs professeurs. Jimmy Prudhomme, aussi trésorier de RoboRave France, se félicite qu'elles soient de plus en plus nombreuses, 40 % des concurrents l'an dernier au concours national à Craon. Même si ce ne sont pas les sciences qui les attirent, mais plutôt les langues, la personnalisation et le design des robots. “À partir de ces thèmes qui sont assez porteurs et qui plaisent bien aux filles, on arrive à les amener petit à petit à la programmation. Il y en a plein qui prennent plaisir à programmer et qui justement deviennent très douées en programmation, voire plus douées que certains garçons”, explique le professeur craonnais.

Écouter le podcast

Des initiations pour les primaires à la RoboRave Craon le 5 juin

“Grâce à la robotique”, constate l'enseignant, “on arrive à initier plus de filles aux sciences même si les maths leur font encore peur”. Un enjeu pour la société qui a “besoin d'ingénieures, elles n'ont pas la même sensibilité” estime Jimmy Prudhomme. “Il faut les initier dès le collège si on veut vraiment leur donner envie. Une fois qu’elles ont découvert ça au collège et qu’elles prennent plaisir, elles n’oublient pas. Et quand il faut s'orienter vers des études beaucoup plus scientifiques et techniques, elles n’hésitent pas y aller”.

Écouter le podcast

Une initiative soutenue par le Département de la Mayenne et le Crédit Mutuel qui vont permettre à cette équipe de France 100 % féminine de défendre ses couleurs en mai en Australie. Une occasion rêvée de montrer à toutes les jeunes ligériennes que, non les sciences ne sont pas réservées qu'aux garçons.

A savoir

L'équipe RoboRave Australia a ouvert un financement participatif sur Hello Asso pour organiser un séjour culturel de dix jours en Australie en marge de la compétition du 22 au 24 mai. Il reste deux jours pour les aider. Le Centre de culture scientifique technique et industrielle (CCSTI) de Laval et l'association RoboRave France présentent ce soir le projet à plusieurs entreprises et partenaires.

Pour les suivre, rendez-vous sur le Facebook "RoboRave France".