Mayenne

En Mayenne, les collèges sont prêts à rouvrir

13 mai 2020 à 15h25 Par Alexis Vellayoudom
Le Collège Jean Rostand rouvrira lundi
Crédit photo : Google Maps

Les 6ème et les 5ème rentrent la semaine prochaine. Le département s'est organisé pour rouvrir toutes les cantines. Une aide pour les boursiers est mise en place pour faciliter l'accès à la restauration.

Après les écoles, c’est au tour des collèges de faire leur rentrée. Lundi, ce sont uniquement les 6ème et les 5ème. En Mayenne, les 27 collèges rouvriront pour accueillir 9 000 collégiens. Ils seront séparés en groupe de 15 maximum. Les deux internats des collèges Jules Ferry à Mayenne et Jules Renard à Laval resteront fermés. 

Chaque collégien recevra un masque à l’entrée de son établissement. 80 % des enseignants reprendront le travail. Les classes seront désinfectées, mais au-delà des collèges, les 25 points de restauration du département reprendront également du service. Le département se dit prêt à assurer la distribution de repas chaud et de qualité avec des aménagements des locaux. "A Château-Gontier, ils envisagent d'élargir la tranche horaire d'arrivée au self. Les personnes passeront au self avec certains plats qui leur seront déposer sur table", explique Olivier Richefou, le président du Conseil départemental. 

Écouter le podcast

Le département laisse de la liberté aux collèges sur le fonctionnement et l'organisation. "Quelques fois, c'est U qui va être fait de façon à ce que la règle soit que les élèves laissent leurs plateaux sur place. Ils ne déposeront pas leurs plateaux parce que ça les obligeraient à toucher un certain nombre d'éléments. De la même façon, l'eau leur sera servie pour qu'ils ne prennent pas à leur tour le pichet d'eau", détaille Olivier Richefou. 

Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition des élèves. Le département étudie l'installation de distributeurs de gel hydroalcoolique, à raison de deux distributeurs par collège. 

Des aides pour faciliter le retour en classe 

Pour permettre "de venir en aide sur le plan social, aux parents qui seraient en difficulté sur le plan financier", le département a doublé le montant de l'aide aux repas pour les boursiers. Une décision inscrite dans le plan d'urgence voté la semaine dernière par le Conseil départemental. Les boursiers représentent 17,5 % des 9 000 collégiens. "Ca permettra à certains parents que le prix du repas soit près de zéro voire même de zéro pour certains boursiers", précise Olivier Richefou. Cela représente, 60 euros pour les élèves demi-pensionnaires boursiers à taux 1 et 100 euros pour les demi-pensionnaires à taux 2 et 3, soit une dépense prévisionnelle de 185 000 euros. 

Écouter le podcast

Le département a également décise de crédité les fonds sociaux des collèges publics et privés de 25 000 euros,"on a mis un fonds spécifique pour chaque collège pour qu'à la marge, ils puissent gérer des situations des enfants qui ne seraient boursiers mais juste un peu au-dessus et qui auraient besoin d'un accompagnement social", détaile le président du département. 

La mise à disposition d'ordinateurs pour faciliter l'enseignement à distance est également prolongé jusqu'en juin par le département.