Mayenne

En Mayenne, les premiers soignants se faisaient vacciner hier

08 janvier 2021 à 09h33 Par Alexis Vellayoudom
Le Dr Sfairi est l'un des premiers soignants vaccinés
Crédit photo : Alexis Vellayoudom

Le centre de vaccination du CH Laval a réalisé hier ses premières injections de doses pour le personnel soignant de plus de 50 ans et à risque.

"C’est un moment d’espoir !", explique Valérie Jouet, directrice de l'Agence Régionale de Santé en Mayenne. La vaccination a débuté hier matin en Mayenne. Dès 9h, les personnels soignants de plus de 50 ans du centre hospitalier de Laval ont pu se faire vacciner. À partir d'aujourd'hui, la vaccination va débuter dans trois EHPAD à Lassay, Bouère et L'Huisserie et pour les pompiers de plus de 50 ans.  

Reportage au centre de l'hôpital de Laval

Les soignants doivent d'abord se présenter à l'accueil dans l'une des deux files. Le personnel est ensuite orienté dans des box pour les consultations pré-vaccinales. Puis arrive le moment de la piqûre,

"on a une grosse seringue où on injecte le sérum physiologique dedans, les doses recommandées. Après, on jete la première seringue, on en prend une deuxième pour injecter où on change juste l'aiguille", explique Cécile, infirmière de la médecine du travail. 

Dose Pfizer_07 01 21_AVC.JPG (53 KB)Le vaccin Pfizer-BioNtech ©Alexis Vellayoudom

Le Docteur Sfairi, chirurgien à l’hôpital de Laval, s’assoit, retire sa manche gauche. Il est l’un des premiers à se faire vacciner,

"ça c'est très bien passé, ça ne fait pas mal. Je suis de garde ce week-end donc je vais travailler. Le rappel, on m'a déjà donné le rendez-vous. Deux vaccinations en trois semaines d'intervalle". 

Pour le moment, l’hôpital accueille 48 à 50 rendez-vous par jour, "mais ça devrait augmenter", explique Sylvie Le Quéau, directrice générale adjointe du CH Laval.

En Mayenne, 8 centres vont voir le jour pour le personnel soignant, les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans. Dès la semaine prochaine, un centre ouvrira au parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne, deux à Mayenne, au pôle santé et au centre hospitalier du nord-Mayenne. 

"On doit montrer l'exemple", Dr Sfairi, chirurgien au CH Laval

Avec le Dr Kalfon et le Dr Ollivier, le Dr Sfairi faisait parti des premiers vaccinés. Pour lui, c'était important de montrer l'exemple, "j'incite tous mes collègues à venir se faire vacciner parce que nous sommes les ambassadeurs. Il y a plus de 50 % de la population qui est réfractaire, c'est à nous de leur faire changer d'avis. Il faut une immunité collective. Ce qu'on veut, c'est ceux qui hésitent [...] ce sont ceux-là qu'on doit motiver et inciter à se faire vacciner le plus possible et le plus rapidement possible".

Dr Sfairi - "On doit montrer l'exemple"

Pour ceux qui ne sont pas concernés par les premiers groupes de personnes à vacciner, il faudra attendre, mais vous pouvez déjà prendre vos rendez-vous de pré-consultations