En Mayenne, une opération de vaccination "exceptionnelle" au centre de Laval ce week-end

Actualités Maine et Loire 

Le centre de Laval sera ouvert tout le week-end pour administrer le vaccin AstraZeneca aux personnes de plus de 75 ans et 50-74 ans avec comorbidité

OXYGENE RADIO
Seulement 1/3 du personnel soignant vacciné
Crédit: Alexis Vellayoudom

5 mars 2021 - Modifié : 5 mars 2021 par Alexis Vellayoudom

Le Premier ministre, Jean Castex, l'a annoncé hier, la vaccination va s'accélérer et ça commence dès ce week-end en Mayenne. 

Une opération qui intervient alors que le variant anglais représente aujourd'hui 60 % des contaminations, "il est d’autant plus important de protéger les personnes les plus vulnérables susceptibles de développer des formes graves de la maladie", explique les autorités mayennaises.

Le centre de vaccination de Laval ouvre ses portes ce week-end

Le vaccin AstraZeneca est proposé aux personnes âgées de plus de 75 ans vivant à leur domicile et aux personnes de 50 à 74 ans avec une ou plusieurs comorbidités. Le département a reçu 500 doses supplémentaires. Le centre de Laval va donc ouvrir ses portes samedi et dimanche.

Les inscriptions pour ce samedi ont débuté aujourd'hui en Mayenne. La prise de rendez-vous est obligatoire, soit par doctolib.fr ou en appelant le centre d'appel du département au 02 43 53 53 00. Demain, il faudra appeler dès 9h pour pouvoir réserver un créneau ce dimanche. 

Les personnes inscrites devront se présenter à leur rendez-vous avec une pièce d'identité et leur carte vitale. 

Des doutes sur le vaccin AstraZeneca ?

Hier, Jean Castex et Olivier Véran, le ministre de la Santé, ont insisté longuement sur l'efficacité du vaccin AstraZeneca, "c'est un vaccin très efficace", expliquait hier le Premier ministre. Ils prennent les exemples anglais et écossais. 

Une mise au point jugée nécessaire alors que le personnel soignant est frileux à la vaccination, seulement 1/3 des soignants sont vaccinés, "ça ne suffit pas [...] quand on est soignant, il est de notre responsabilités de se protéger soi-même et protéger les patients", martelait hier Olivier Véran. Il va d'ailleurs envoyer une lettre au personnel soignant.

D'après les études cliniques, le vaccin AstraZeneca est efficace à 76 % après la première dose et 82 % après la seconde dose. Il atteindrait même les 90 %, "à l'égard des formes sévères".