Maine et Loire

Evron. Des pochettes pour fêter le 14 Juillet chez soi

13 juillet 2020 à 17h24 Par Coralie Juret
Crédit photo : Plein Ciel Pyrotechnie

Un organisateur mayennais de feux d’artifice s’est associé avec trois autres sociétés d'événementiel de l’Ouest pour faire vivre la Fête Nationale, malgré du contexte sanitaire.

Rendre un hommage en artifices aux soignants ce 14 Juillet, c'est l'idée de quatre sociétés d'événementiel à l'arrêt depuis le confinement. Plein Ciel en Mayenne et trois autres collègues breton, tourangeau et parisien ont créé deux sachets avec ou sans pétards pour célébrer la Fête Nationale de chez soi. Le Mayennais David Barbé n'y voit pas là une manière de gagner de l'argent.

Un bouquet d’applaudissements à 20h

“Le but de l'opération, c’est pas de se faire beaucoup d’argent, c’est surtout penser aux soignants, penser aussi à la solidarité. C’est notre slogan : liberté, fraternité et solidarité”, explique l'artificier basé à Evron. “Et surtout que le 14 juillet ait lieu, que la tradition reste. Ce qu’on voudrait après, comme on a eu tous les applaudissements pendant le confinement, c’est qu'on fasse cette même opération à 20h le 14 juillet au soir”.

Une façon aussi pour ces sociétés de se serrer les coudes. En Mayenne, Plein Ciel pyrotechnie a mis ses quatre salariés au chômage partiel mais les organisateurs ont joué le jeu en reprogrammant leurs évènements. 

Écouter le podcast

14 Juillet sachet balcon_01 06 20_Plein Ciel Pyrotechnie.png (1.51 MB)

1 € pour la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France

“Avec PyroLevel, Hubert Thézé et Soirs de fête, on s’est dit que le 14 juillet devait rester, c’est une tradition française. Donc on a inventé deux sachets pour que tout le monde puisse le faire chez soi : un sachet avec des petits pétards pour les adultes et un sachet sans pétards, avec des serpentins, confettis pour les enfants, qui permet de faire un 14 juillet au balcon ou au jardin. On a un partenariat avec la Fondation de France, à chaque sachet on reverse 1 € de don”

Écouter le podcast

Des sachets solidaires en vente au prix de 15 € chez les 4 sociétés mayennaise, bretonne, parisienne et tourangelle, à Super U Evron, à l’épicerie des Hauts de Saint Aubin et au bar tabac O’News à Angers. La liste de tous les revendeurs sur mon14juillet.fr.