Gendarmes au féminin : "devenir mère, c'est un parcours de vie réfléchi"

Actualités Maine et Loire 

Elles ont choisi l'uniforme bleu pour protéger et servir leurs concitoyens. A l'occasion du 8 mars, zoom sur les visages féminins de la gendarmerie avec la Compagnie de Segré-en-Anjou Bleu.

OXYGENE RADIO
L'une des enquêtrices de la BR de Segré lors d'une intervention, en janvier 2021.
Crédit: Compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou Bleu

9 mars 2021 - Modifié : 14 mars 2021 par Coralie Juret

Après 12 ans d'exclusivité masculine, deux enquêtrices sont arrivées à la Brigade de recherches (BR) de Segré-en-Anjou Bleu l'été dernier. Une place méritée pour Emmanuelle 35 ans, et Cécile, 45 ans, dans cette unité qui est le fer de lance de la Compagnie en matière de police judiciaire. Rencontre.

Cécile et Emmanuelle, enquêtrices, mère et épouses

Hommes ou femmes, même traitement dans l'effort

Les femmes sous l'uniforme bleu, elles sont encore minoritaires mais de plus en plus nombreuses en gendarmerie. Toutes les unités et grades leur sont ouverts désormais. Dès l'école de gendarmerie, on ne fait pas de différence... Leur bivouac militaire a marqué Cécile et Emmanuelle.

"Quand on m'a donné un treillis et une paire de rangers, je me suis demandée où j'étais tombée"

Le portrait des deux enquêtrices de la Brigade de recherches de Segré est à réécouter samedi à 11h30 sur Oxygène. Prochain rendez-vous lundi 15 mars à 12h30 avec Morgane, jeune gendarme à la Communauté de brigades du Lion d'Angers et coach de basket.